RMC Sport

Ligue 1: Montpellier arrache le nul dans le derby, mauvaise affaire pour Nîmes

Mené jusqu'à la 79e minute par Nîmes, Montpellier est parvenu à revenir au score grâce à l'inévitable Andy Delort (1-1). Les Crocos, qui auraient pu provisoirement sortir de la zone rouge en cas de victoire, sont toujours barragistes.

L'honneur est sauf pour Montpellier. Ce dimanche, le MHSC a arraché le match nul sur la pelouse de Nîmes dans le cadre de la 29e journée de Ligue 1. Les Héraultais sont revenus à hauteur des Crocos grâce à un but d'Andy Delort à une dizaine de minutes de la fin du temps réglementaire. Le buteur français signe parfaitement son retour après avoir loupé trois rencontres consécutives et retrouve le chemin des filets en Ligue 1 pour la première fois depuis le 15 janvier.

Les Crocos ont bien cru pouvoir s'offrir leur deuxième derby de la saison, après leur victoire à l'aller à la Mosson (0-1). Peu après l'heure de jeu, l'attaquant Moussa Koné était à la reception d'un centre parfait de Zinédine Ferhat au second poteau et n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (1-0, 63')

Nîmes toujours barragiste, Montpellier perd du terrain dans la course à l'Europe

L'ouverture du score des Nîmois était un parfait pied de nez aux Monptelliérains et notamment à Andy Delort. Cinq minutes avant le but de Moussa Koné, l'attaquant héraultais pensait avoir mis les siens devants. Mais son but était finalement refusé pour hors jeu après consultation de la vidéo. Delort, chambreur, venait de corquer dans un bonbon en forme de crocodile... 20 minutes plus tard, le Montpelliérain faisait plus dans la sobriété au moment de célébrer son égalisation, de la tête sur corner (1-1, 79').

Les Nîmois, qui ont longtemps tenu la dragée haute à leurs voisins avant de subir en fin de match, peuvent nourrir d'importants regrets. Outre le prestige d'une victoire dans ce derby qui enflamme toujours les foules, un succès aurait permis aux Gardois de sortir provisoirement de la zone rouge. Avec ce match nul, ils restent barragistes mais sont sous la menace de Nantes (19e), qui se déplace sur la pelouse du PSG ce dimanche soir, et pourraient voir Lorient (17e), qui défie Nice à 15 heures, prendre le large. Le MHSC, pour sa part, perd encore du terrain dans la course à l'Europe.

FG