RMC Sport

Ligue 1: Nantes sur le podium, Rennes s’enfonce… le débrief du multiplex

Emiliano Sala

Emiliano Sala - AFP

Dans cette soirée très particulière, marquée par la chute d’une barrière lors d’Amiens-Lille (une vingtaine de blessés, match arrêté), la bonne opération sportive est pour le FC Nantes, vainqueur de Metz et provisoirement 3e du championnat. Battu par Caen (0-1), le Stade Rennais va très mal. Pas de vainqueur entre Dijon et Strasbourg (1-1) et entre Guingamp et Toulouse (1-1).

Nantes-Metz: 1-0

Les Canaris ne s’arrêtent plus, les Grenats écœurés

Et de quatre! Quatrième victoire de suite pour le FC Nantes. Avec ce succès sur le plus petit des scores contre Metz (1-0), les Canaris en sont à cinq victoires et un nul sur leurs six derniers matchs. En renard des surfaces, Emiliano Sala a inscrit le seul but de la rencontre dès la 3e minute, en reprenant à bout portant un ballon que Kawashima venait de repousser. Impuissants, les Messins ont perdu Benoît Assou-Ekotto, expulsé (52e). C’est son deuxième rouge cette saison.

Dans le temps additionnel, l’arbitre M. Sébastien Hamel a accordé un penalty, a priori généreux, aux visiteurs quand Opa Nguette s’est heurté à Andreï Girotto. Nolan Roux l’a transformé, mais M. Hamel a ordonné que le coup de pied soit retiré car plusieurs joueurs étaient entrés dans la surface de réparation. Et à sa seconde tentative, Roux a envoyé son tir au-dessus de la transversale… La malchance poursuit le FC Metz, plus que jamais lanterne rouge. Nantes se hisse provisoirement à la 3e place

Dijon-Strasbourg: 1-1

Strasbourg arrache le nul à Dijon

Cela tient du miracle, mais les Strasbourgeois ont eu le mérite d’y croire jusqu’à la fin. Et au coup de sifflet final, ils ont mis un terme à leur série infernale de quatre revers consécutifs. Sur le terrain de Dijon, ils ont pourtant cédé les premiers en laissant filer Valentin Rosier, passeur décisif pour Kwon Chang-hoon (78e). Mais le DFCO, lui aussi en mal de point, a craqué sur la fin. Cédric Yambéré a été expulsé pour une faute en position de dernier défenseur (85e). Et finalement, dans le temps additionnel, Kader Mangane a retiré le ballon avant que Baptiste Reynet ne puisse s’en saisir, et Martin Terrier a égalisé dans la cage vide (90+2e). Au classement, les deux équipes végètent dans les bas-fonds.

Guingamp-Toulouse: 1-1

Guingamp et Toulouse n’avancent pas

C’était une soirée qui avait idéalement commencée pour l’En Avant Guingamp. Il a fallu moins d’une minute de jeu à Marcus Thuram pour couper un bon centre de Lucas Deaux et ouvrir la marque. Un départ excellent donc pour des Bretons en quête de rebond après leur dernière défaite à Bordeaux. Mais le TFC, invisible dimanche dernier à Marseille, ont répondu avant la pause. Sur un ballon en cloche d’Andy Delort, Wergiton Somalia a surgi et lobé Karl-Johan Johnsson (40e). Avec ce résultat nul (1-1), Guingamp ne prend qu’un point et stagne en milieu de tableau. Toulouse reste trois points derrière, avec un matelas peu épais par rapport à la zone de relégation.

Rennes-Caen: 0-1

Rennes s’enfonce, Caen au pied du podium

Doucement mais sûrement, le Stade Rennais se dirige vers une saison vraiment galère. Le souvenir de la victoire glanée à Marseille est loin de soir. A domicile, les joueurs de Christian Gourcuff se sont inclinés face à Caen (0-1). La chance n’était pas de leur côté. D’abord, Ramy Bensebaini a marqué contre son camp en détournant dans les filets rennais un ballon que Koubek venait de repousser (34e). Puis, en seconde période, ils ont cru égalisé sur un corner direct de Wahby Khazri, mais l’arbitre M. Amaury Delerue a, fort justement, contredit la goal line technology; nul besoin d’elle (et de ses erreurs donc…) pour voir que Rémy Vercourtre avait bien boxé le tir de Khazri devant sa ligne. En mai dernier, le Stade Malherbes arrachait in extremis son maintien. Ce samedi soir, il est provisoirement 4e du championnat. Rennes, 15e, doit absolument se réveiller.

Amiens-Lille

Le match a été définitivement arrêté après la chute d’une barrière de la tribune visiteur durant la première période. On déplore une vingtaine de blessés, dont quatre dans un état grave, mais aucun pronostic vital engagé. Toutes les informations ici.

A lire aussi >> Amiens-Lille: une barrière cède, quatre blessés graves, le match définitivement arrêté

A lire aussi >> Amiens-Lille sera rejoué en intégralité, mais pas ce dimanche

VIDEO >> Emery n’est "pas content" d’avoir encaissé deux buts

Nicolas Bamba