RMC Sport

Ligue 1: Nîmes-Lorient reporté à cause de nombreux cas de Covid-19 chez les Merlus

La rencontre entre le Nîmes Olympique et le FC Lorient, prévue dimanche pour la 21e journée de Ligue 1, a été reportée mercredi. De nombreux cas positifs au coronavirus subsistent au sein de l'effectif du club lorientais, qui a déjà vu son match contre Dijon être déprogrammé la semaine passée.

Nouveau report pour le FC Lorient. Après avoir vu son match de la semaine passée contre le Dijon FCO être déprogrammé, c'est au tour de la rencontre face au Nîmes Olympique d'être reporté à cause de nombreux cas positifs au Covid-19. L'affiche était prévue dimanche, à 15 heures, dans le cadre de la 21e journée de Ligue 1.

L'annonce du report a été faite mercredi après-midi par Nîmes, qui a fait savoir que son adversaire présentait un "nombre important" de contaminations au coronavirus. "La commission des compétitions de la LFP reporte la rencontre (...) à une date ultérieure", a précisé le club gardois sur son compte Twitter.

Au moins 13 cas positifs

Cette déprogrammation n'est pas une surprise. En début de semaine, le FC Lorient a fait savoir qu'un nouveau cas positif avait été recensé au sein de son groupe professionnel. Depuis le 8 janvier, 13 joueurs professionnels, dont 12 des 30 officiellement inscrits auprès de la Ligue de football professionnel (LFP), ont été placés à l'isolement par le club breton.

Parallèlement, Lorient a aussi dû fermer son centre de formation pour au moins dix jours après la découverte de quatre cas de Covid-19 parmi les jeunes et l'encadrement, comme avaient dû le faire cet automne Brest, Le Havre, Marseille ou encore Nice.

Matchs cruciaux pour le maintien

Selon le protocole médical de la LFP, le report d'un match peut être envisagé si l'une des deux équipes ne peut présenter au moins 20 joueurs testés négatifs sur cette liste de 30. Or, à moins d'une dérogation, seuls les deux premiers contaminés sont susceptibles de réintégrer le groupe avant dimanche.

Pour Lorient, désormais lanterne rouge du classement, les matchs contre Dijon (19e) et Nîmes (18e) sont cruciaux en vue du maintien en Ligue 1.

JA