RMC Sport

Ligue 1: Toulouse et le VAR contrarient encore Saint-Etienne

Malmené à domicile, Saint-Etienne a évité un nouveau revers face à Toulouse dimanche grâce Romain Hamouma (2-2). L'arbitre, en invalidant trois buts grâce au VAR, a fait vivre mille émotions aux deux équipes. Les Verts n'en sortent pas moins tracassés, alors que la Ligue Europa commence jeudi.

Le pire, à savoir une troisième défaite de rang, n’a pas eu lieu. Dans un Chaudron contrarié, Saint-Etienne a évité la nouvelle chute. Le sursaut stéphanois de ce dimanche après-midi contre Toulouse a enrayé la contre-performance qui se dessinait. Ça, c’est le regard le plus positif possible sur le ASSE-TFC (2-2) qui s’est joué à Geoffroy-Guichard. Car si on regarde de plus près, la nouvelle prestation de Saint-Etienne ne lève pas les inquiétudes, au contraire.

Hamouma ranime Saint-Etienne

Pour sa première titularisation avec son nouveau club, Yohan Cabaye a pu constater de ses propres yeux la forme mitigée de l’ASSE en ce moment. Ecrasés à Lille (0-3) puis domptés par Marseille (0-1) juste avant la trêve internationale, les Verts ont pris l’eau en moins de 10 minutes. Aaron Leya Iseka, bousculé par Timothée Kolodziejczak, a obtenu un penalty que Max-Alain Gradel, un ancien de la maison verte, a transformé (15e). Puis, le Belge, servi sur un plateau par Wesley Saïd, a fait le break sans opposition (24e). La défense de Saint-Etienne était aux abonnés absents.

Le score aurait même été de 3-0 si Stéphane Ruffier n’avait pas colmaté les brèches lui-même, dont une fois avec l’aide du poteau (40e). Mais les Verts ont repris vie juste avant la pause grâce à un bijou de Romain Hamouma. Sur une longue ouverture de Yann M’Vila, l’ailier a enchaîné un magnifique contrôle et une frappe enroulée parfaite pour battre Baptiste Reynet (45e).

Trois buts annulés par le VAR, dont deux pour Beric

Intenable, Hamouma a remis ça en début de seconde période. A la réception d’un centre de Denis Bouanga, le n°21 a surgi au second poteau et égalisé pour Sainté (56e). Les débats se sont ensuite poursuivis sur un bon rythme de part et d’autre, jusqu’à ce que le VAR s’en mêle. Premier acte : Efthymios Koulouris, oublié par la défense, s’en va battre Ruffier (71e), mais M. Jérémy Stinat, aidé par ses assistants-vidéo, invalide le but pour un hors-jeu très peu évident.

Deuxième acte : Robert Béric fusille Baptiste Reynet à bout portant (87e), mais le Slovène était légèrement hors-jeu lorsque Wahbi Khazri a effleuré le ballon avant que ce dernier lui parvienne. Et le coup de grâce pour les Verts : Kolodziejczak centre pour Beric qui place sa tête sur le poteau, puis le ballon rebondit sur Issiaga Sylla et termine au fond des filets (90+2e). Geoffroy-Guichard exulte… pendant une minute. Le temps pour le VAR de faire son œuvre : le Slovène était encore, de peu, en position de hors-jeu, donc but à nouveau annulé ! Le compteur du buteur reste bloqué à zéro depuis le début de la saison.

Des soucis avant La Gantoise

Difficile pour Saint-Etienne d’avoir le sourire vu le scénario de cette rencontre rocambolesque. Des sifflets sont descendus des travées au coup de sifflet final, sans doute beaucoup pour l’arbitre, peut-être aussi un peu pour les Verts, qui ne gagnent toujours pas depuis la première journée et ne grimpent qu’à la 15e place après cette rencontre et en attendant le résultat de Monaco contre Marseille.

Une victoire arrachée sur le fil, même étriquée, aurait fait du bien au moral des hommes de Ghislain Printant avant de se frotter à l’Europe. Ces deux points lâchés à domicile, cette situation préoccupante en Ligue 1 et ce scénario leur laissent finalement des tracas avant d’aller défier La Gantoise jeudi pour la première journée de la Ligue Europa (à suivre sur RMC Sport).

N.B