RMC Sport

Lille-Nice: des Lillois inarrêtables et de nouveau en tête du classement avant le derby

Le LOSC a battu l’OGC Nice 2-0, ce samedi soir, dans le cadre de la 35e journée de Ligue 1. Grâce à ce succès, les Lillois reprennent les rênes de la Ligue 1 au PSG, qui s’était imposé plus tôt dans la journée contre Lens (2-1), prochain adversaire... de Lille.

Les Lillois étaient sous pression. Après la victoire du Paris-Saint-Germain contre le RC Lens, ce samedi après-midi, ils n’étaient plus leaders de Ligue 1 au coup d’envoi de la rencontre face à l’OGC Nice. Mais les joueurs de Christophe Galtier n’ont pas tremblé et ont largement dominé les Niçois, battus 2-0 sans avoir vraiment fait illusion, terminant le match avec zéro tir.

Il a suffi d’un quart d’heure pour que Burak Yilmaz, déjà décisif contre l’OL il y a une semaine, mette le LOSC sur de bons rails. D’une frappe soudaine en une touche et sans élan depuis l’extérieur de la surface, l’attaquant turc a trompé Walter Benitez. Son 13e but de la saison en Ligue 1, déjà.

A trois matchs du titre

Sans Jonathan Ikoné et Yusuf Yazici, laissés sur le banc au coup d'envoi, mais avec Jonathan Bamba qui retrouvait une place de titulaire, Lille a continué à mettre la pression sur Nice. L’exclusion de Jordan Lotomba pour un deuxième avertissement, en début de deuxième période, a facilité la tâche des hommes de Christophe Galtier. D’une superbe reprise de volée, avant l’heure de jeu, Zeki Celik a ensuite mis le LOSC à l’abri.

Yilmaz, peu avant sa sortie, était proche du doublé mais a heurté le poteau. Anecdotique pour le LOSC, qui avec cette victoire reprend la tête du championnat. Le PSG, deuxième, est à un point et Monaco à cinq, en attendant de jouer dimanche contre Lyon.

Christophe Galtier a assuré cette semaine que son groupe était "comme un chien avec un os dans la bouche". Pour le moment, les Lillois ne lâchent pas. Il leur reste trois matchs à remporter pour s’assurer le titre, dix ans après leur dernier sacre en Ligue 1.

RW