RMC Sport
en direct

Losc: "On ne peut pas résumer notre saison aux performances de Maignan", s'agace Galtier

Christophe Galtier, à Paris le 17 mars 2021

Christophe Galtier, à Paris le 17 mars 2021 - RMC Sport

Lille va tenter de conserver son avance en tête de la Ligue 1 en recevant Montpellier, ce vendredi, en ouverture de la 33e journée (21h). A la veille de ce match décisif dans la course au titre, Christophe Galtier était en conférence de presse.

C'est la fin de ce live

Merci à tous de l'avoir suivi. L'actualité du Losc et de la Ligue 1 continue sur RMC Sport !

Galtier sur le parcours des rivaux

"Je ne connais pas le calendrier des autres. Je reste concentré sur mon équipe et notre jeu. Pour essayer d'être performants, match après match."

Galtier sur sa supervision à Lens

"J'avais le droit d'y être puisque je travaillais. Nous allons jouer Lens dans quelques semaines. C'est un derby mais les deux équipes sont en course pour l'Europe. De visu, on voit les choses en plan large. J'en ai tiré des enseignements."

Galtier sur l'inquiétude autour du Covid

"J'ai vu que nos amis Lensois sont confrontés à une vague de Covid, comme Toulouse en Ligue 2. On est extrêmement vigilants, comme dans tous les clubs. J'alerte sans cesse mes joueurs sur le port du masque. Pas d'accès au sauna ou au hamam. On fait très attention. On leur répète, on leur rabâche. Je sais que mes joueurs sont très sérieux, mais on n'est pas à l'abri. Évidemment que ça m'inquiète. J'ai demandé à mes joueurs d'être vigilants."

Galtier sur le positionnement de Renato Sanches

"Il n'est pas à son poste de prédilection. Mais il nous apporte certaines choses. J'ai une réflexion sur son postionnement. C'est un joueur important. Il ne sera pas sur le côté droit contre Montpellier."

Galtier félicite le PSG pour sa qualification face au Bayern

"Félicitations au PSG. Je suis très heureux pour eux. C'est bien pour le foot français. Ils vont avoir un calendrier chargé mais ils sont habitués à ça. Concernant Monaco et Lyon, nous avons beaucoup plus joué qu'eux."

Galtier sur son image d'entraîneur

"Ce n'est pas lié à mon passé. On a marqué 52 ou 53 buts en championnat. On a une organisation bien huilée. Quand on ne la respecte pas, on a été mis en difficulté. Mais on essaie toujours de jouer avec des principes offensifs. Parfois, il y a des périodes où ça coince. J'en parle avec mes joueurs. On travaille ça à l'entraînement. Je ne suis pas agacé sur le fait qu'on puisse me taxer d'entraîneur défensif. J'impose une certaine rigueur tactique mais je suis aussi concentré sur l'aspect offensif."

Galtier sur les axes d'amélioration

"Il y a eu des périodes où on a eu des contreperformances. C'est là-dessus qu'on doit encore progresser. On doit être beaucoup plus justes, moins précipités, plus déterminés à faire la bonne dernière passe. Il faut insister, comme Burak Yilmaz l'a fait à Metz. Notre qualité technique peut aussi être améliorée en ce moment."

Galtier sur Maignan

"Le fait qu'il soit dans le groupe France, ça lui a donné de l'expérience et il a mis ça à disposition du groupe. Il est exigeant envers lui et envers ses partenaires."

Galtier agacé par l'image défensive collée à son équipe

"C'est des conneries! Je ne le vois pas comme une injustice ces critiques. Notre dernier match n'a pas été bon. Mais j'ai rarement vu une équipe dominer Paris à Paris. Nos derniers matchs sont moyens mais on ne peut pas dire que le Losc est une équipe défensive qui ne fait que se projeter. C'est un cliché. Que les autres se concentrent sur leur équipe. Notre gardien fait des arrêts, heureusement pour nous. Toutes les bonnes équipes ont un bon gardien. Quand vous voyez Paris face au Bayern, il y a deux grands gardiens. C'est indispensable. Mais on ne peut pas résumer notre saison aux bonnes performances de Mike. On est une des meilleures défenses d'Europe mais on ne peut pas réduire la performance du Losc à ça."

Galtier sur le fait de jouer en premier

"Quand on joue en premier et qu'on gagne, le week-end est le plus agréable. Mais tout le monde a gagné le week-end dernier. Il y aura peu de marge. Mais il faut rester concentrés sur nous et améliorer notre jeu pour être beaucoup plus consistants."

Galtier sur la préparation du match

"Quand on se prépare en ce moment, on a des semaines classiques. On tient compte des caractéristiques de l'adversaire. On travaille sur ça. Montpellier joue plus que ce que l'on dit. Ce n'est pas une équipe qui ouvre énormément le jeu, mais elle se projette bien sur un plan offensif. Tout en étant consistant derrière."

Galtier sur les qualités de Montpellier

"C'est une équipe qui reste sur des résultats positifs. Ils sont sur 13 matchs sans défaite. Leurs dernières défaites à l'extérieur, c'était à Paris et Marseille. C'est une équipe joueuse, qui marque beaucoup de buts. Avec le duo devant Delort-Laborde. C'est généreux, ça s'engage, ça joue. Je ne la vois pas comme une équipe fermée. Ce sera un match difficile. Il faudra qu'on soit meilleur que face à Metz, où on a été pauvres dans le jeu avant d'ouvrir le score, même si on a fait preuve de combativité. On a travaillé sur ça avec les joueurs. Si on veut se battre pour des objectifs très hauts, on n'aura plus de chance d'y arriver en jouant bien."

Galtier annonce le retour de David

Jérémy Pied et Isaac Lihadji ne sont pas disponibles pour la réception de Montpellier. En revanche, Jonathan David est présent. "Il a très vite récupéré. Il est dur au mal. Il a intégré au fur et à mesure les entraînements collectifs. C'est bien pour lui et pour nous", savoure Galtier. Après avoir été testé plusieurs fois négatif au Covid-19, Yusuf Yazici est également disponible.

C'est terminé pour Çelik, place à Galtier !

Le coach du Losc va se présenter d'un instant à l'autre pour répondre aux questions des médias.

Çelik sur Yazici

"Yusuf était très déçu de ne pas jouer contre Paris. Avec le Covid, c'était un peu compliqué. Mais il va mieux. Pour les six derniers matchs, il peut-être une clé essentielle pour nous. En tout cas, il participe activement aux entraînements."

Çelik sur les prestations de Soumaré

"Ses capacités physiques m'ont vraiment étonné. C'est un joueur que je vois dans de grandes équipes."

Çelik sur le rendement de Yilmaz

"Burak Yilmaz, je ne suis pas surpris par ces performances. Quand il est arrivé, je savais qu'il marquerait beaucoup de buts. C'est un joueur exceptionnel. Je vois le football en France depuis trois ans et un footballeur comme lui a sa place dans un club comme Lille. Il nous apporte beaucoup."

Çelik sur l'avenir de Galtier

"Il nous reste six matchs importants donc ces rumeurs n'ont pas lieu d'être."

Çelik sur l'aura de Maignan

"Mike Maignan est un homme exceptionnel. Il a stoppé de nombreuses occasions adverses. C'est un super gardien. Il nous met en confiance. C'est une très bonne chose pour l'équipe."

Çelik sur la concurrence du PSG

"Pour la France, on est contents que Paris ait éliminé le Bayern. Ça va être difficile physiquement pour eux. Ça peut être un avantage pour nous."

Çelik sur le calendrier allégé

"Avoir un match par semaine est un gros avantage pour nous. On se prépare bien et on est au rendez-vous."

Çelik sur les performances du Losc

"On a toujours joué nos matchs à fond, pour être au rendez-vous. Et c'est vrai qu'après la trêve, on a commencé à rêver de cette position. L'équipe y croit."

Çelik sur la volonté du vestiaire

"Dans le vestiaire, on a le sentiment que c'est possible d'être champion. Mais l'objectif principal c'est vraiment de gagner les matchs un par un. On a six matchs très importants."

Çelik sur le favori pour le titre

"Il y a quatre favoris, pas que Lille. Le classement est serré. On regarde match par match. Chaque match est une finale. Je regarde aussi ceux de nos concurrents."

Çelik sur les consignes de Galtier

"On a eu une discussion avec le coach. Ça a été très bénfique pour moi. On a essayé de rémédier à certaines erreurs que j'ai pu faire. Le match de Metz a été un petit déclic. Je travaille pour corriger tout ça."

Çelik sur sa volonté de gagner

"Tous les matchs que nous avons aujourd'hui, ce sont des finales. On fera le maximum pour gagner. On ne vise que la victoire. L'équipe est au rendez-vous à tous les niveaux aujourd'hui."

Çelik sur le fait de jouer contre un bloc bas

"Jouer contre Montpellier, c'est toujours assez difficile, parce que c'est une équipe qui se replie derrière. Jouer contre ce genre d'équipes, c'est assez difficile mais on travaille avec le coach pour trouver des solutions. Ce match est très important. On va tout faire pour gagner.

Ça commence avec Çelik

Le latéral du Losc donne des nouvelles rassurantes de sa santé après son test positif au Covid-19. Il n'a pas eu de symptômes trop dérangeants.

La conférence de presse va démarrer

Christophe Galtier est attendu d'un instant à l'autre pour répondre aux questions des journalistes.

Une avance à conserver

A six journées de la fin, le Losc compte 3 points d'avance sur le PSG en tête du championnat. En cas de succès face au MHSC, les Nordistes peuvent mettre une grosse pression sur les joueurs de la capitale, qui recevront Saint-Etienne dimanche (13h). L'OL et Monaco sont en embuscade juste derrière.

Bienvenue à tous

A la veille de la réception de Montpellier, demain en ouverture de la 33e journée de Ligue 1 (21h), Christophe Galtier, l'entraîneur de Lille, va se présenter en conférence de presse.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport