RMC Sport

LOSC: Galtier conseille à Renato Sanches de "se détendre" s’il veut aller à l’Euro

A deux jours de la réception de Dijon pour le compte de la 22e journée de Ligue 1, l’entraîneur de Lille Christophe Galtier s’est exprimé ce vendredi sur son milieu de terrain international portugais Renato Sanches. Sur le retour après deux blessures musculaires, l’ancien joueur du Bayern Munich (23 ans) est trop crispé selon son coach.

Attention, joueur fragile. A seulement 23 ans, Renato Sanches a pris la mauvaise habitude de collectionner les pépins physiques. Après s’être blessé à une cuisse avec la sélection portugaise début novembre, le milieu de terrain du LOSC a de nouveau ressenti des douleurs musculaires en début d’année. "Il n’a pas rechuté, il s’est fait une autre blessure, a précisé son entraîneur Christophe Galtier, vendredi lors de la conférence de presse avant la réception de Dijon dimanche en championnat. Il a eu un autre incident musculaire. Une petite lésion qui a nécessité de prendre des précautions." Et un retour à la compétition très progressif. 

"Il ne faut pas brûler les étapes"

"Il a très peu joué depuis son retour de blessure, rappelle le coach lillois. On va le "monter" au fur et à mesure des matchs, et non des séances, pour avoir ce joueur supplémentaire qui va apporter une valeur ajoutée à l’équipe. Il ne faut pas brûler les étapes compte tenu de sa longue indisponibilité."

"Parfois, il s’énerve, il se crispe"

Si le technicien des Dogues prend des pincettes, c’est que la condition physique de Renato Sanches est trop liée à son mental selon Christophe Galtier: "C’est un joueur très sérieux, qui travaille bien. Il aime le jeu, l’entraînement, la compétition, il a une telle envie qu’il est impatient. Et parfois, il s’énerve. Il se crispe. On dit qu’il n’a pas encore fait une saison complète. Evidemment que ça le mine. C’est là-dessus qu’il doit se relâcher. Il doit se relâcher pour éviter de se trouver en tension, en nervosité, ce qui créé des incidents musculaires. Ce n’est pas l’accumulation des matchs qui le blesse, c’est qu’il a une telle envie de jouer qu’il est tendu."

Un réel problème pour Lille mais surtout pour Renato Sanches à moins de cinq mois du championnat d’Europe dont lui et ses partenaires portugais sont les tenants du titre. "Je vais lui donner un conseil s’il veut être à l’Euro, qu’il se détende", préconise Christophe Galtier. Pour rappel, le Portugal défiera la Hongrie, l’Allemagne et la France dans le groupe F.

renato sanches
renato sanches © ICON SPORT
ABr avec JBo à Lille