RMC Sport

LOSC: pour la DNCG, le club est au bord du gouffre

INFO RMC SPORT. Les dirigeants du LOSC n’ont pas réussi à rassurer les membres de la DNCG ce mardi, très inquiets quant à la situation du club, qui a été interdit de recrutement cet hiver.

Déjà très préoccupés avant l’audition des dirigeants lillois sur la situation du LOSC, les membres de la DNCG n’ont pas été rassurés après avoir écouté le président Gérard Lopez et son directeur général Marc Ingla ce mardi.

La situation financière du club est très complexe et aléatoire, ce qui a poussé la DNCG à interdire au club de recruter lors du prochain mercato. Une sanction extrêmement ferme et jugée nécessaire par le gendarme financier du foot français pour garantir les dépenses engagées jusqu’à la fin de saison.

Selon nos informations, les dirigeants du LOSC sont actuellement en renégociation globale avec leurs partenaires financiers. Des projections ont été présentées à la DNCG mais elles ont été jugées insuffisantes pour garantir la réussite du projet. Des apports d’actionnaires étaient attendus depuis cet été. Là aussi, ils ont été jugés largement insuffisants.

A voir aussi >> LOSC: coup dur, la DNCG interdit de recruter cet hiver

Une relégation à titre conservatoire envisagée

Toujours selon nos informations, il a été question dans divers échanges de signifier au président du LOSC une relégation à titre conservatoire. Une mesure qui n’est pas disciplinaire et donc pas communiquée publiquement dans les motivations de la DNCG, mais qui s’apparente à un signal d’alarme. Des discussions informelles auraient même fait état d’une exclusion du LOSC. Des débats vite abandonnés pour des raisons juridiques et d’équité du championnat.

Une relégation à titre conservatoire peut toujours être transmise au président Lopez dans les prochaines semaines ou prochains mois en fonction de l’évolution de la situation. La DNCG compte suivre le dossier lillois en quasi continu et se réserve le droit de convoquer à nouveau les dirigeants avant la fin de saison. Elle recevrait avec plaisir des engagements écrits de garanties bancaires à la suite des renégociations en cours.

De son côté, le LOSC a la possibilité de faire appel devant la commission supérieure d’appel de la FFF si de nouveaux éléments arrivaient avant ou pendant le mercato et permettraient de lever cette interdiction de recrutement.

A voir aussi >> LOSC: pas de conciliation pour Bielsa

LB, AA