RMC Sport

Mbappé, Toulalan, Subasic…: les tops et les flops de Nantes-Monaco

-

- - -

Le FC Nantes a concédé le nul (0-0) face à Monaco à la Beaujoire, ce dimanche lors de la 28e journée de Ligue 1. L’ASM conforte sa place de dauphin avec désormais neuf points d’avance sur Nice. Nantes, 6e, revient provisoirement à un point du podium.

TOPS

Danijel Subasic (Monaco)

Il a contenu à lui seul la furia nantaise du début de match. Si le FCN, par Alejandro Bedoya, Kolbeinn Sigthorsson et Emiliano Sala a trouvé le cadre, Danijel Subasic a tout sorti. Toujours aussi sécurisant après la pause, il a éteint quelques situations chaudes. Touché au pied peu après l’heure de jeu, il a malgré tout tenu sa place jusqu’au bout.

Jérémy Toulalan (Monaco) et Guillaume Gillet (Nantes), les métronomes

Ils illustrent ce combat tactique entre deux équipes qui se sont neutralisées. Les deux rocs du milieu, Jérémy Toulalan et Guillaume Gillet, se sont livrés un duel à distance sans vainqueur. Ils ont chacun ratissé, orienté et impulsé le tempo de leur équipe. Leur mise en lumière relève un peu plus l’impuissance offensive de chaque côté.

L’ambiance

Il faisait frais mais beau ce dimanche à la Beaujoire. La pelouse impeccable et les travées colorées et bruyantes ont contribué à rendre plus digeste un spectacle pas toujours folichon. Souvent raillée, à juste titre, pour ses enceintes à moitié pleines et ses ambiances tristes, la Ligue 1, même sans but, ressemblait quand même à quelque chose ce dimanche après-midi dans la cité nantaise.

FLOPS

Kyilian Mbappé Lottin (Monaco)

Il n’a pas toujours pas de maillot floqué à son nom mais il ne passe pas inaperçu sur un terrain. Sensation de ces dernières semaines sur le Rocher, Kyilian Mbappé Lottin (17 ans), déjà comparé à Anthony Martial ou Thierry Henry, fêtait sa première titularisation en Ligue 1 cette saison. Il s’est démené sur son côté droit, multipliant les tentatives de dribbles. Le garçon est incontestablement adroit et pénétrant. C’est sur l’un de ses rushs que Monaco s’est créé sa première occasion. Mais il s’est trop souvent empalé sur son défenseur et ses enchainements n’ont que trop rarement provoqué des situations dangereuses. Il a aussi manqué de précision dans ses replacements défensifs. Son potentiel est évident. Reste à polir la pierre.

L’inefficacité des deux équipes

Au vu des ambitions affichées par les deux clubs, ce nul contentera sûrement pas mal de monde. Ce dimanche, les défenses ont pris le pas. Nantes pourra regretter ses opportunités de début de match. Monaco a donné l’impression de pouvoir faire un peu plus mais ces désormais neuf points d’avance sur Nice semblent contenter les hommes de Leonardo Jardim. Quant au FCN, 6e, il ne pointe qu’à une unité de la troisième place.

la rédaction