RMC Sport

Mercato: Van de Ven confirme l’intérêt de l’OM cet été

Micky Van de Ven, défenseur central de 20 ans, était proche de rejoindre l’Olympique de Marseille lors du mercato estival. Le Néerlandais, aujourd'hui à Wolfsburg, explique, dans une interview accordée à Voetblprimeur, qu’il était prêt à rejoindre le championnat de France mais aucun accord n’a été trouvé entre le club phocéen et le FC Volendam.

L’Olympique de Marseille a-t-il raté une pépite? Alors que Micky Van de Ven a rejoint Wolfsburg contre un chèque de 3.5 millions d’euros, il aurait pu rejoindre la Ligue 1. Comme annoncé au mois d’août par RMC Sport, le défenseur central était tout proche de rejoindre l’effectif de Jorge Sampaoli.

"Marseille est aussi un très grand club. J'ai reçu un appel puis j'ai pris l'avion avec mon père. J'ai donc vu Marseille comme une option, mais ils ne se sont pas mis d'accord avec Volendam sur le montant du transfert", explique le jeune néerlandais dans les colonnes de Voetblprimeur.

Le nouveau joueur de Wolsburg évoluait alors en deuxième division néerlandaise, du côté du FC Volendam, où il a été formé. Auteur de 26 matchs de championnat la saison passée (2 buts), il a même porté le brassard de capitaine en fin de saison, alors qu’il était âgé de 19 ans seulement.

L’OM signe un début de saison canon

Sous la houlette de Jorge Sampaoli, l’Olympique de Marseille réalise un excellent début de saison avec une deuxième place et 13 points au compteur, dont un match en retard contre l’OGC Nice.

Le bilan est de quatre victoires pour un match nul. Seul decpetion, le regrettable match nul, 1-1, sur la pelouse du Lokomotiv Moscou lors de la première journée de Ligue Europa.

Le mois d’octobre des Phocéens s’annonce palpitant avec des matchs à enjeux: déplacement sur la pelouse du champion de France en titre, Lille, le 3 octobre prochain, un autre déplacement périlleux sur la pelouse de la Lazio Rome (24 octobre) lors de la deuxième journée de la phase de groupes de l’Europa League, le Classique face au Paris Saint-Germain, le 24 octobre et enfin le 27 octobre, le match en retard contre les Aiglons.

Aris Djennadi