RMC Sport

Monaco: comment s'est passée l'inattendue sortie de Robert Moreno

Robert Moreno a été démis de ses fonctions d’entraîneur de l’AS Monaco ce samedi, seulement six mois après son arrivée sur le Rocher. Récit d’une journée que l’ancien sélectionneur de la Roja n’est pas prêt d’oublier.

En arrivant ce samedi matin au centre d’entrainement de la Turbie, Robert Moreno est très loin d’imaginer qu’il vit ses derniers instants à l’AS Monaco. Après une séance d’entraînement on ne peut plus normale, l’entraîneur de 42 ans se retrouve convoqué à un entretien autour d'un déjeuner avec l’état-major monégasque.

L'effet d'une bombe dans le club

Des dirigeants qui se sont présentés au dernier moment sur la pelouse où était encore présent l’ensemble du groupe monégasque. S’en suivent de longs échanges et finalement vers 12h30, Robert Moreno apprend qu’il ne sera plus l’entraîneur de l’ASM cette saison.

Une annonce qui fait rapidement l’effet d’une bombe au club. Au même moment, un proche de l'équipe première apprend la nouvelle via les médias. Il se dit "choqué" par cette décision que "personne n’a vue venir". Un joueur indique avoir découvert la nouvelle à midi, alors qu'il était déjà chez lui. Il précise aujourd'hui: "L'équipe était très bonne avec cet entraîneur, tout ça va nous manquer. Mais c'est le football. Nous verrons ce qu'il va se passer maintenant."

Après ce déjeuner, Robert Moreno décide lui de remonter prévenir son staff et les joueurs encore présents. Une source interne raconte avoir vu des kinés en larmes après cette annonce.

Niko Kovac pose ses valises

Même si le club n’a pas encore officialisé son arrivée, Niko Kovac a bien débarqué en Principauté ce week-end. Il serait ce dimanche au centre d’entraînement pour faire un tour des installations. La signature devrait, elle, intervenir rapidement. Pour être le plus réactif possible et pouvoir démarrer l’entraînement dès lundi avec son nouvel entraîneur, le club a tout anticipé.

Selon nos informations, dès vendredi l’ASM a demandé à ses salariés de se tenir prêts pour "d’éventuels changements." Si cette nomination est bien confirmée, Niko Kovac pourrait faire ses grands débuts comme entraîneur de l'AS Monaco mercredi face au Standard de Liège en amical.

AP