RMC Sport

Monaco: l’application révolutionnaire développée par Moreno en Espagne

Robert Moreno, nouvel entraîneur de Monaco, est un passionné de tactique à tel point qu’il a développé une application ultra complète recoupant les données des joueurs des première et deuxième divisions espagnoles et utilisée par les 42 clubs professionnels.

Peu connu du grand public, Robert Moreno a quitté l’Espagne pour rejoindre Monaco avec une réputation de geek. Rien de péjoratif dans ce qualificatif. L’entraîneur est simplement fou de tactique, capable d’écrire un livre de 272 pages sur le 4-4-2 et sobrement appelé: Ma recette du 4-4-2. Il a poussé sa méticulosité encore plus loin en développant une application appelée MediaCoach. Il l’a fait alors qu’il était l’adjoint de Luis Enrique (2014-2017) au FC Barcelone. 

Les 42 équipes professionnelles utilisent l'appli

Le technicien a ainsi réuni tous les analystes des équipes de la Première Division pour collaborer et faire grandir le "bébé". Il est allé plus loin en convaincant La Liga de mettre une caméra sur tous les terrains pour enregistrer et diffuser en temps réel les mouvements des 20 joueurs de terrain de champ. Il a ensuite aidé la Liga à développer et à perfectionner l’application que toutes les équipes de première et deuxième division utilisent aujourd'hui (soit les 42 équipes professionnelles). 

Plébiscité, l’outil a même donné lieu à un moment de friction alors que Moreno occupait la tête de la sélection espagnole en intérim de Luis Enrique, qui avait pris du recul en raison de la maladie de sa fille, décédée en août 2019. La Ligue avait en effet empêché au sélectionneur espagnol d’utiliser l’application qu’il avait lui-même contribué à développer sur fond de désaccord avec la Fédération sur le montant à régler pour ce produit appartenant à la Ligue (la Ligue le vend 100.000 euros par club et en demandait 800.000 à la Fédération). 

"Comment ne vais-je pas avoir besoin de cet outil alors que c'est moi qui les ai aidés à le développer et à l'améliorer?, s’était-il étouffé en août dernier. Je ne peux pas comprendre que la sélection soit affectée, et pour dire la vérité, cette situation me met un peu en colère. Je ne peux pas comprendre que les clubs ne veulent pas que nous utilisions cet outil." Ce léger psychodrame avait été éclipsé par celui beaucoup plus retentissant du passage de témoin houleux, quelques mois plus tard, avec Luis Enrique redevenu sélectionneur numéro 1 à l’énorme surprise et grande colère de Moreno

Une révolution pour les clubs

Il s’agit de l’histoire ancienne et cette application peut donner un aperçu de ce qui attend les joueurs monégasques. Mediacoach est devenu un objet indispensable pour les équipes espagnoles pour préparer leurs matchs, mesurer les performances et prévenir les blessures. Le journal espagnol As y a eu accès et les journalistes ont répertorié ses performances qui en font une caverne d’Ali Baba. Avec à la clé: un temps énorme gagné sur la découpe des analystes. Des clips se créent ainsi automatiquement sur les 129 actions techiquo-tactiques les plus pertinentes de la rencontre. Les données sont communiquées en temps réel au staff sur la base de 328 mesures de performances et de 1.936 joueurs. Des alertes sont créées et des discussions privées possibles. 

A l’issue de chaque match, plusieurs centaines de vidéos et milliers de données sont déjà disponibles. Des rapports de performance avec des données innovantes ont été mises en place après avoir été validées par des experts universitaires. Neuf types de rapports existent selon le profil utilisateur. Les journalistes, par exemple, sont ainsi autorisés à créer un contenu différentiel pour l'analyse du jeu. En France, Moreno ne bénéficiera pas d’un tel outil. Mais peut-être contribuera-t-il à en créer un. 

Nicolas Couet