RMC Sport

Montpellier : s’il avait eu 20 ans de moins, Nicollin se serait battu avec Hantz

Louis Nicollin

Louis Nicollin - AFP

Très remonté contre Frédéric Hantz, le président de Montpellier, Louis Nicollin, s’est de nouveau montré virulent envers son entraîneur avant le déplacement à Metz pour la 21e journée de L1.

Louis Nicollin ne décolère pas. Et le malaise entre lui et Frédéric Hantz semble de plus en plus profond. Alors que le président de Montpellier a tancé à plusieurs reprises son entraîneur pour ses récents résultats, « Loulou » n’a pas supporté les états d’âme de son coach exprimés devant la presse. Et l’entrevue entre les deux hommes ce lundi n’a pas calmé le dirigeant historique du MHSC.

A lire aussi >> Repellini sur Nicollin: "Je ne cautionne pas ses paroles ni sa façon de faire"

« Je lui ait dit que j'avais fait une grosse connerie, explique Nicollin dans un entretien à paraître ce mercredi dans Midi Libre. Du coup, je m'attendais à ce qu'on passe à autre chose. Mais quelle ne fut pas ma surprise lorsque Monsieur Hantz m'a dit que pour lui l'histoire de La Paillade s'est arrêtée un 9 janvier, que la situation risquait de se dégrader encore et que ceci et que cela... J'étais sidéré, je n'en croyais pas mes oreilles. Si j'avais eu vingt ans de moins, je me serais battu... »

A lire aussi >> Montpellier: Nicollin en remet une couche sur Hantz

« Si Hantz veut partir, il peut… »

Si le combat de boxe n’aura pas lieu, Louis Nicollin réfute en revanche un licenciement à venir de Frédéric Hantz. « On continue comme ça et si on va en Ligue 2, et bien il viendra avec nous. Après, s'il veut partir, il peut... Samedi, j'irai à Metz pour voir mon équipe et parler aux joueurs. » Dans un vestiaire transformé en ring ?

A lire aussi >> Montpellier : attaqué par Nicollin, Hantz a songé à démissionner

D.W