RMC Sport

Montpellier: Savanier a l'équipe de France dans "un coin de la tête"

Excellent depuis le début de la saison, Téji Savanier était l'invité de RMC samedi soir. Le milieu de terrain de Montpellier s'est confié sur ses chances d'être appelé un jour en équipe de France. Il a reconnu y penser, sans pourtant en faire une "obsession".

"C’est un grand footballeur. Je sais qu’il n’a pas les expériences souhaitées par Didier Deschamps. Mais on pourrait le voir de temps en temps dans un rôle de véritable meneur de jeu. Il est remarquable dans toutes les zones du jeu." Cette semaine, dans "Rothen s’enflamme" sur RMC Sport, Jean-Michel Larqué a appelé Didier Deschamps à convoquer Téji Savanier pour les prochains matchs de l’équipe de France. Des compliments qui ont touché le milieu de terrain de Montpellier, qui fait partie cette saison des "Infiltrés RMC". "Ça fait énormément plaisir qu’un tel Monsieur parle de moi comme ça. On va laisser faire les choses, on verra ce qui se passera", a-t-il réagi samedi soir sur l’antenne de RMC. Devenu capitaine de son club de cœur cet été après le départ d’Andy Delort pour Nice, Savanier n’en finit plus d’impressionner.

"Ce n’est pas une obsession"

Avec des prestations XXL chaque week-end ou presque. "Est-ce que je crois en mes chances d’être sélectionné ? Non, il y a de très bons joueurs dans l’équipe. Ce serait un rêve d’être appelé. Ça reste dans un coin de ma tête. Je n’aime pas trop parler de ça, je préfère vivre à fond le moment présent. (…) Il y a des joueurs qui jouent dans de grands clubs européens, ils jouent la Ligue des champions ou la Ligue Europa. C’est plus facile pour eux. Je me concentre sur mon club. Si ça doit arriver un jour, ça arrivera. Mais ce n’est pas une obsession dans ma tête, sinon je vais aller droit dans le mur. Je pense aux autres en premier. Je préfère me consacrer à mon équipe. Il faut que je sois bon avec mon club", a-t-il développé. S’il n’a pas encore reçu de pré-convocation chez les A, l’ancien Nîmois a déjà enfilé le maillot des Bleus.

C’était l’été dernier lors des Jeux olympiques de Tokyo. "C’était un rêve pour moi. Je suis très fier d’avoir été aux JO. J’ai eu beaucoup d’émotion lors de ma première Marseillaise, je n’avais jamais ressenti ça de ma vie. Je suis fier d’avoir représenté l’équipe de France aux JO, même si on n’a pas fait un bon tournoi (élimination dès le premier tour, ndlr)", a raconté le milieu de 29 ans, auteur de trois buts et quatre passes décisives cette saison en Ligue 1. Il saura jeudi s’il fait partie des joueurs retenus par Deschamps pour affronter le Kazakhstan et la Finlande les 13 et 16 novembre, dans le cadre des qualifications pour le Mondial 2022.

RR avec BB