RMC Sport

Nantes : F.Kita sonne la remobilisation, Baronchelli en approche ?

Franck Kita

Franck Kita - AFP

Ce vendredi, le FC Nantes a officialisé le départ de René Girard et l’interim de Philippe Mao, l’entraîneur de la CFA. En l’absence de Waldemar, c’est son fils, Franck, qui s’est chargé d’insuffler le discours de reprise en main. Sur le front du successeur de Girard, le nom de Bruno Baronchelli est apparu.

Confirmé dans la matinée par un communiqué de presse succin, le départ de René Girard a également été vite évacué ce vendredi lors de la conférence de presse réalisée par Franck Kita, en l’absence de son père, devant une salle comble. « La mission de René Girard s'arrête officiellement aujourd'hui. On a dû faire face à cette situation d'urgence », a indiqué le directeur général délégué du FCN qui s’est surtout attaché à remobiliser ses troupes lors de cette longue conférence de plus d’une heure. « On est dans une situation où il faut de la réaction. Nous prenons conscience des choses. Comme je l'ai dit aux joueurs, la chance se provoque. On doit faire plus, faire différemment. On a un effectif de qualité. Nous ne sommes pas à notre place. Tout le monde va faire un peu plus, on va essayer de renverser cette tendance. Ce qui est sûr, c'est que l'on ne veut pas regoûter à la Ligue 2 », a martelé Kita.

A lire aussi >> Pourquoi la greffe Girard n'a pas pris à Nantes

Un ancien adjoint de Der Zakarian pour succéder à Girard ?

Tourné vers les semaines à venir, Franck Kita n’a pas éludé les questions sur le mercato hivernal : « On est déjà sur des pistes, il est évident que l'on doit se renforcer. A nous de régler la mire, de voir les joueurs susceptibles de connaître la Ligue 1, et qui sont susceptibles de venir. Il va falloir prendre des joueurs qui vont se fondre immédiatement dans l'équipe. »

A lire aussi >> René Girard à Nantes, c'est fini !

Un mercato qui concerne également le choix de l’entraîneur. Ce vendredi, 20 Minutes indique que la piste privilégiée par le FCN, pour remplacer Girard au-delà de l’interim de Philippe Mao, serait celle menant à Bruno Baronchelli, face à la difficulté de faire venir un entraîneur étranger. « L'entraîneur doit connaître les joueurs, le championnat. Son discours doit aller dans ce sens-là », a confié Kita. Un début de profil qui peut correspondre à l’ancien adjoint de Michel Der Zakarian à Nantes.

A lire aussi >> Nantes: Dugarry compare Girard à Domenech

Mathieu Idiart