RMC Sport

Nantes: furieux après la défaite, Halilhodzic a zappé la conférence de presse

En colère après la défaite du FC Nantes à Nîmes ce mercredi (1-0), en match en retard de la 18e journée de Ligue 1, et le carton rouge dont a écopé Kalifa Coulibaly juste avant la pause, Vahid Halilhodzic ne s'est pas présenté en conférence de presse après la rencontre. C'est Valentin Rongier qui s'y est collé.

Certains diront sans doute qu'on retrouve le vrai Vahid Halilhodzic, capable de pétages de plombs et de colères mémorables... Excédé ce mercredi, après la défaite de Nantes à Nîmes (1-0) en match en retard de la 18e journée de Ligue 1 et le carton rouge de Kalifa Coulibaly juste avant la pause, le coach des Canaris ne s'est pas présenté en conférence de presse après la rencontre. Ce qui pourrait donc lui valoir une amende, le passage de l'entraîneur devant la presse étant obligatoire.

Rongier et son "bonne soirée" avec l'accent de coach Vahid

C'est finalement Valentin Rongier, capitaine ce soir, qui s'y est collé. Non sans humour, le joueur ayant conclu son passage par un "bonne soirée" avec un accent rappelant celui de son entraîneur.

"C'est une défaite. On peut dire ce qu'on veut mais c'est zéro point aujourd'hui, résumait le milieu de terrain auparavant. Je pense qu'on avait bien démarré le match jusqu'à l'exclusion de Kalifa donc c'est encore plus dommage. On savait à la mi-temps, on s'était dit les choses, qu'il fallait qu'on soit très bien en bloc et qu'on ne prenne surtout pas de but. A partir du moment où, à dix, on encaisse un but, cela devient très compliqué, surtout face à une équipe regroupée." 

Le précédent du derby

"Ma frustration, ce n’est pas seulement le fait de perdre. Il paraît qu’il y avait un penalty pour nous. L’arbitre n’a pas écouté le capitaine qui lui demandait de regarder le VAR. C'est un manque de respect vis-à-vis du club, s'insurgeait déjà Vahid Halilhodzic le week-end dernier après la défaite contre Rennes (1-0). Ce n’est pas la première fois. Je ne suis pas là pour pleurer, mais certaines décisions sont tellement importantes. Pourquoi utilise-t-on le VAR? Quand un arbitre se trompe, il peut regarder. Là, il n’a pas accepté. C’est pour ça que j’ai une grosse colère vis-à-vis de l’arbitrage."

A.Bo avec J.L