RMC Sport

Nantes: la lettre de Kita à Garibian pour se plaindre de l'arbitrage contre Rennes

20 Minutes et Presse-Océan rapportent ce mercredi que Waldemar Kita a envoyé un courrier à Pascal Garibian, patron de l’arbitrage français, pour obtenir "des éclaircissements" sur l’arbitrage après la défaite du FC Nantes contre Rennes (3-2) vendredi.

La défaite dans le derby n’est toujours pas digérée. Selon 20 Minutes et Presse-Océan, Waldemar Kita a adressé un courrier à Pascal Garibian, directeur technique de l’arbitrage français, pour demander des explications sur l’arbitrage après le revers du FC Nantes vendredi dernier à Rennes (3-2), lors de la 22e journée de Ligue 1.

Dans cette lettre, le président des Canaris s’interroge sur deux situations: le deuxième but rennais inscrit par Benjamin Bourigeaud sur une action où Mbaye Niang peut sembler faire action de jeu en masquant Alban Lafont, et le troisième but rennais marqué par Raphinha, qui a d’abord été refusé pour une position de hors-jeu avant d’être accordé.

"Un révélateur de hors-jeu qui démontre ses limites"

"Meurtris par les conditions quasi historiques de cette défaite, nous n’avons pas souhaité réagir à chaud et encore moins polémiquer, mais il nous appartient d’obtenir désormais des éclaircissements de votre part sur les 2e et 3e buts du Stade Rennais", écrit Kita dans ce courrier. "Dans ces deux situations, l’utilisation de la VAR aurait dû empêcher toute polémique alors que c’est malheureusement le contraire qui s’est produit. Comment expliquer que l’arbitre en charge de la VAR n’ait pas demandé à l’arbitre central de venir lui-même analyser la position de Niang? Et comment faire confiance à un révélateur de hors-jeu qui chaque semaine démontre ses limites et se trouve au centre de polémiques?", déplore le patron du FCN.

Villas-Boas au soutien

Des propos qui font écho à ceux tenus après la rencontre par Christian Gourcuff. "Le positionnement de Niang me semble aberrant. Que fait le VAR? Que des personnes affalées dans leur fauteuil disent que Niang ne fait pas action de jeu, il ne faut jamais avoir joué au foot pour dire cela", avait fustigé le technicien breton.

Indirectement, il a reçu le soutien cette semaine d’André Villas-Boas en conférence de presse. "Je pense que l’histoire du week-end, ce sont les hors-jeu de Rennes-Nantes. Et ça m’inquiète un peu. Il n’y a pas eu de communiqué ou de déclaration de Létang cette fois (en référence au communiqué de Rennes après le match face à l'OM). Ces deux hors-jeu limites, plus le temps additionnel alors que Rennes va fêter le 2-2…", a lâché l’entraîneur de l’OM.

RR