RMC Sport

Nantes: le constat inquiétant de Domenech sur Augustin

Raymond Domenech a abordé la situation compliquée de Jean-Kévin Augustin. Arrivé dans les derniers jours du mercato estival, l’ancien espoir du PSG a très peu joué à Nantes mais garde le soutien de son entraîneur.

Avec seulement une trentaine de minutes dans les jambes depuis son arrivée à Nantes en fin de mercato, Jean-Kévin Augustin connaît une adaptation compliquée sur les bords de l’Erdre. Son nouvel entraîneur Raymond Domenech espère le relancer et veut surtout lui faire retrouver une bonne condition physique.

"Augustin n'est pas encore prêt mais je le suis, je suis derrière lui, a lancé le technicien ce lundi à deux jours du derby contre Rennes en L1. On va voir comment cela avance mais il est de mieux en mieux. Il fait des efforts et s'accroche. Il va revenir."

Domenech a retrouvé un joueur totalement différent

Lancé au PSG, Jean-Kévin Augustin s’est ensuite exilé à Leizpig. Si l’aventure en Bundesliga a tourné court, ses prêts à Monaco et Leeds ne l’ont pas vraiment aidé à faire décoller sa carrière. Raymond Domenech a vu un fossé entre le joueur qu’il observait à ses débuts et son niveau actuel. 

"Je connaissais un joueur qui avait de la puissance, qui accélérait et qui allait vite. J’ai retrouvé un joueur qui n’a pas de capacité à répéter les efforts, a concédé le coach nantais face à la presse. Mais c’est déjà mieux depuis quatre ou cinq jours. Je ne prends pas son vécu mais ce que je peux en faire. Cela me parait plus important. Il est à 30% ou 40% de ce qu’il peut faire." 

Domenech: "A ma disposition le plus vite possible"

Loin de baisser les bras, l’ancien sélectionneur des Bleus souhaite aider l’attaquant de 23 ans à retrouver la forme et la confiance. Son talent n’a pas disparu mais il doit rattraper son gros retard sur le plan athlétique.

"Il y a encore du travail et cela ne se fera pas du jour au lendemain mais il a montré de l’envie. On va l'aider à revenir à son meilleur niveau. J'espère l'avoir à ma disposition le plus vite possible, a encore estimé le nouvel entraîneur des Canaris. C’est un joueur dont le jeu est fondé sur la vitesse et l’accélération, cela peut revenir plus vite. Ce n’est pas un défenseur qui a besoin de fond. L’attaquant peut plus choisir. Son explosivité doit nous servir à un moment ou un autre."

JGL avec Pierre-Yves Leroux