RMC Sport

Nantes-Lille: après son pétage de plomb, Sylvain Armand s'explique et ne regrette pas

Coordinateur sportif du LOSC, Sylvain Armand s'est vertement emporté samedi soir, après l'expulsion de Timothy Weah lors de la victoire de Lille à Nantes (1-0), pour la 29e journée de Ligue 1. Il s'est expliqué en zone mixte, assumant sa réaction de colère.

Suspendu quatre matchs (deux par révocation de sursis) de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de fonctions officielles pour sa virulente altercation avec Frédéric Antonetti lors de Lille-Metz en février, Sylvain Armand s'est de nouveau emporté ce samedi, cette fois à Nantes, lors de la victoire du LOSC (1-0) pour la 29e journée de Ligue 1. Le coordinateur sportif lillois était furieux après le carton rouge de Weah pour une vilaine faute sur Moutoussamy (64e minute).

"L'expulsion? Je ne supporte pas l'injustice, a précisé l'ancien Rennais. C'est en effet plus facile pour nous d'avoir les caméras en haut avec les ralentis. Quand on voit le ralenti nous-même, on voit - c'est mon avis personnel - et beaucoup de Nantais dans les tribunes étaient d'accord pour dire qu'il n'y avait pas carton rouge et que l'arbitre se déplace, va voir à la caméra la même image que nous et donne un carton rouge, pour moi c'est une injustice et c'est une faute qui peut influer sur le reste du match. C'est tout simplement pour ça. Après je ne me suis pas énervé contre qui que ce soit, je suis juste venu voir le quatrième arbitre pour lui dire que ce n'est pas normal d'avoir des erreurs avec des caméras et des ralentis sous tous les angles."

"Des regrets? Non"

Le dirigeant, par ailleurs endeuillé par le décès de l'ancien directeur de la communication du Stade Rennais dont il était proche, est descendu près des zones techniques pour pester contre la décision de l'arbitre d'expulser l'attaquant pour son tacle pas maîtrisé sur son adversaire nantais.

"Evidemment, on doit tous garder notre calme, les joueurs aussi, admet Sylvain Armand. Mais au bout d'un moment, quand vous avez une injustice et que vous avez la pression parce qu'il y a des matchs à enjeu, beaucoup de choses... si les décisions sont bonnes de A à Z, il n'y aura aucun problème. On n'a peut-être pas le droit et je peux faire mon mea culpa sur le fait de descendre. Mais aujourd'hui je défends mon équipe. Et ce n'est pas contre le FC Nantes, c'est simplement qu'à la caméra pour moi, il n'y a pas de carton rouge et ça nous met en difficulté. C'est une décision qui aurait pu être lourde de conséquences. Je félicite les joueurs, qui ont fini à dix, dans une belle ambiance, contre une belle équipe. Si je regrette mon attitude? Non. On peut toujours regretter ce qu'on fait, évidemment que je peux ne pas descendre mais j'ai toujours été compétiteur."

A.Bo avec D.Phelippeau