RMC Sport

Nantes-Lille: Armand pète (encore) les plombs après l’expulsion de Weah, malgré la victoire lilloise

Le coordinateur sportif du LOSC Sylvain Armand a laissé sa colère éclater au bord du terrain après l'expulsion de Timothy Weah contre Nantes. Sanctionné pour un comportement similaire il y a quelques semaines, à Metz, l'ancien du PSG s'est mis en danger. Les Lillois, eux, ont quand même gagné 1-0.

Sylvain Armand s’est trouvé au centre d’une nouvelle altercation ce samedi, sur la pelouse de Nantes. Comme face à Metz, où il était descendu au niveau de la zone technique après l’expulsion du Lillois Edon Zhegrova, le coordinateur sportif du club nordiste a récidivé à La Beaujoire, dans ce match de la 29e journée de Ligue 1 remporté par les Nordistes 1-0.

Le même schéma s’est répété suite à l’exclusion incontestable de Timothy Weah, et on l’a vu s’en prendre à un Nantais. La colère de l’ancien joueur du PSG semblait en tout cas être dirigée vers un membre du staff des Canaris. A noter qu'Olivier Létang, le président du LOSC, est lui aussi descendu sur la pelouse.

Sylvain Armand en colère lors de Nantes-Lille, le 19 mars 2022
Sylvain Armand en colère lors de Nantes-Lille, le 19 mars 2022 © Capture écran Canal+
Olivier Létang descendu près de la zone technique lors de Nantes-Lille, le 19 mars 2022
Olivier Létang descendu près de la zone technique lors de Nantes-Lille, le 19 mars 2022 © Capture écran Canal+

Armand risque gros

Cette nouvelle embrouille a rendu la fin de match électrique alors que la rencontre se déroulait dans un bon état d’esprit jusque là. Benjamin André a été averti pour contestation, tandis que José Fonte a fait mine de vouloir quitter la pelouse, agacé qu'il était par les décisions arbitrales, lesquelles semblaient pour le moins justifiées. Le nouveau coup de sang de Sylvain Armand pourrait lui porter préjudice, alors qu’il avait déjà été sanctionné pour ses agissements face à Metz. Armand avait écopé d’une suspension de quatre matches, dont deux par révocation du sursis.

QM