RMC Sport

Nantes: parti après huit matchs, Cardoso a failli battre un record de précocité en L1

Le mois d’octobre vient à peine de commencer, et l’aventure entre Miguel Cardoso et le FC Nantes est déjà terminée. Avec huit matchs sur le banc des Canaris, le Portugais a d’ailleurs failli battre un record de brièveté en Ligue 1 sur les vingt dernières années.

Un tout petit tour, et puis s’en va. Nommé en juin dernier pour remplacer Claudio Ranieri à la tête du FC Nantes, Miguel Cardoso a été remercié ce mardi par le président Waldemar Kita, et remplacé dans la foulée par Vahid Halilhodzic.

Cardoso, qui devait incarner le retour du beau jeu à La Beaujoire, n’a jamais vraiment eu le temps, ni l’occasion de mettre ses idées en application, freiné d’entrée par les mauvais résultats – Nantes est 19e – et par les coups de pression de Kita.

Seul Guy Roux a fait mieux (ou pire)

Le Portugais quitte donc les bords de la Loire trois mois après son arrivée en France. Ce qui est peu, mais ce qui lui permet de laisser une trace dans l’histoire du championnat. Ou presque. Avec huit matchs sur le banc des Canaris avant de prendre la porte, Cardoso devient en effet le deuxième entraîneur à avoir eu le bail le plus court en Ligue 1 sur les vingt dernières années.

Un classement dominé par un certain… Guy Roux. Légendaire coach de l’AJ Auxerre, ce dernier avait ensuite tenté l’aventure lensoise en 2007, avant de quitter le club sang et or au bout de six matchs seulement. Un fiasco. Retrouvez le top 10 des entraîneurs aux expériences les plus courtes sur un banc de L1 ci-dessus.

CC