RMC Sport

Nice-Angers: encore énervé, Balotelli rentre directement au vestiaire

-

- - AFP

Auteur d’une prestation très moyenne lors du match entre Nice et Angers (0-0), Mario Balotelli a cédé sa place à Ignatius Ganago. Si sa sortie fut moins mouvementée que samedi dernier et faite d’une accolade avec Patrick Vieira, l’attaquant italien a filé directement au vestiaire.

Le problème de Mario Balotelli depuis le début de la saison et son transfert avorté à l’OM, c’est qu’il fait davantage parler de lui pour ses sorties de terrain que pour ses performances.

L’attaquant italien, en souffrance sportivement, avait animé la fin de rencontre de Nice à Guingamp samedi (0-0), en refusant de saluer Patrick Vieira au moment de son remplacement, avant de marmonner des injures en italien et de laisser transparaître sa fureur.

"Je ne suis pas l'entraîneur personnel de Balotelli, de Saint-Maximin, de Dante, de Cyprien. Je suis l'entraîneur de l'OGC Nice, j'assume mes choix", avait répliqué son coach en conférence de presse.

Un mal-être sportif

Auteur d’une nouvelle prestation compliquée – pour ne pas dire désastreuse – l’ancien joueur de l'AC Milan a cédé sa place à Ignatius Ganago peu après l’heure de jeu ce mardi, lors du match des Niçois contre Angers, pour la 16e journée de Ligue 1.

Visiblement très frustré par son match, Mario Balotelli a pris soin de saluer Patrick Vieira, qui lui a adressé une franche accolade, de saluer ses coéquipiers… et de filer directement au vestiaire, avec une mine déconfite et énervée.

Une attitude qui en dit plus long sur un mal-être sportif plus que sur une éventuelle tension avec le staff. Après le SCO, Nice va enchaîner le derby azuréen chez une équipe de Monaco bien malade (vendredi à 20h45) et la réception de Saint-Etienne le 14 décembre.