RMC Sport

Nice: Delort remercie Nicollin, "président exceptionnel" à Montpellier

Andy Delort, qui a quitté le Montpellier HSC et abandonné son brassard de capitaine pour rejoindre l'OGC Nice, a admis qu'il comprenait les critiques de ses anciens supporters à son encontre. Le buteur a aussi déclaré avoir été "triste" de son départ pour le MHSC dans son ensemble, mais en particulier pour le président Laurent Nicollin.

À Montpellier, c'est peu dire que le départ d'Andy Delort vers l'OGC Nice a été mal vécu. "Je comprends que les supporters montpelliérains aient été déçus", a réagi le joueur, ce vendredi lors de sa présentation avec le club azuréen. "Mais il y a beaucoup de messages qui m'ont un peu vexé. C'est allé un peu plus loin que ce que je pensais. Mais dans les histoires d'amour, plus il y a de l'amour, plus il y a de haine. J'ai bien compris cette phrase", a aussi dit le buteur de 29 ans.

Andy Delort a surtout tenu à "remercier" le président héraultais Laurent Nicollin. "On s'aimait beaucoup", a-t-il ajouté, même si le dirigeant a publiquement déploré la façon dont se termine le passage d'Andy Delort au MHSC.

"C'est vrai que ça m'a fait beaucoup de mal quand je suis parti, par rapport à lui, au club, à mes coéquipiers et tous les salariés. Mais j'avais pris ma décision. Encore une fois, je remercie encore une fois Laurent Nicollin, un président exceptionnel que j'estime beaucoup", a conclu Andy Delort.

Rivère à Nicollin: "Il n'y aura jamais un coup tordu"

Après sa réponse, le président niçois Jean-Pierre Rivère a pris la parole pour assurer qu'il y avait une bonne entente entre l'OGCN et le MHSC. "On entretient de très bonnes relations avec Laurent Nicollin, qui est un très bon président, une bonne personne. Je lui ai passé un petit coup de fil. Je ne me suis pas occupé des négociations, mais je lui ai dit: 'Sache que de notre côté, il n'y aura jamais un coup tordu'. Il m'a dit: 'Je sais'".

Julien Absalon avec Clément Brossard