RMC Sport

Nice: pourquoi les célébrités peuvent s'inquiéter après le but d'Aaron Ramsey à Toulouse

Tout juste entré en jeu face à Toulouse ce dimanche en Ligue 1, Aaron Ramsey a marqué le but de l'égalisation pour l'OGC Nice (score final 1-1), qu'il a rejoint à l'intersaison. Et une vieille légende raconte que lorsque le Gallois fait trembler les filets, une célébrité meurt dans la foulée... La malédiction va-t-elle frapper de nouveau ?

Le néo-milieu de terrain de l'OGC Nice Aaron Ramsey a permis aux siens d'égaliser ce dimanche en Ligue 1, alors que les Aiglons avaient très mal démarré et encaissé un but de Toulouse dès la 20e minute. Pour autant, si sa réalisation permet aux Niçois de revenir de la ville rose avec le point du match nul (1-1), ce but pourrait être une très mauvaise nouvelle pour les célébrités. Explications.

Des buts suivis de décès

Auteur de quelque 80 buts depuis le début de sa carrière à Cardiff en 2007, l'international gallois est poursuivi par une drôle de malédiction: lorsqu'il marque, une célébrité est susceptible de mourir. Sur l'ensemble de ses buts, une bonne vingtaine ont en effet été très vite suivis par le décès d'une personnalité publique. Après le footballeur mexicain De Nigris en 2009, Oussama Ben Laden, Steve Jobs et Kadhafi viennent confirmer, en 2011, les doutes en décédant le lendemain ou le surlendemain d'une réussite de Ramsey.

Deux ans plus tard, Jorge Videla et Withney Houston étaient à leur tour "victimes" du sens du but du milieu de terrain gallois qui évoluait alors à Arsenal. Tout comme l'acteur Robin Williams en 2014 ou David Bowie, Alan Rickman - le professeur Rogue dans Harry Potter - et Nancy Reagan en 2016. Une malédiction qui l'accompagne aussi en équipe nationale puisque le rapper Mac Miller est décédé d'une overdose le 7 septembre 2018. La veille, Aaraon Ramsey marquait contre l'Irlande avec le pays de Galle.

Une malédiction qui s'exporte

Alors que Ramsey arrive à la Juventus lors de l'été 2019, la série se poursuit et emporte cette fois-ci Jacques Chirac. L'ancien président français s'est éteint seulement quelques jours après le premier but de Ramsey sous le maillot bianconero. La "malédiction Ramsey" s'exporte même assez bien, puisqu'envoyé en prêt chez les Rangers, le milieu de terrain gallois marque son premier but à Old Firm, la veille de l'annonce du décès de June Brown, une actrice et auteure anglaise, le 3 avril dernier.

Cette curieuse théorie serait née en 2018 lorsque le joueur de fléchettes professionnel Eric Bristow est décédé juste après le but impressionnant de Ramsey pour Arsenal lors de sa victoire 4-1 contre le CSKA Moscou. Les internautes établissent alors un lien entre ses buts et les récents décès. Reste à savoir si le but contre Toulouse aura une quelconque conséquence.

AC