RMC Sport

Nice : qui est Lucien Favre, l’inconnu que tout le monde s’arrache

-

- - -

Le nouvel entraineur de l’OGC Nice s’appelle Lucien Favre. Le technicien suisse de 58 ans s’est engagé ce mardi pour trois ans et succède à Claude Puel. Depuis plusieurs saisons, son nom est régulièrement cité pour prendre en main les grosses écuries de Ligue 1. On vous explique pourquoi.

Lucien Favre ? Chez les amateurs de foot, ce nom n’est bien sûr pas inconnu. Mais si l’on avance un peu dans le détail, l’œuvre du technicien, qui vient de s’engager avec l’OGC Nice pour prendre la succession de Claude Puel, reste assez secrète. Qui se souvient par exemple du passage de cet ancien milieu offensif à Toulouse lors de la saison 1983-84 ? Lucien Favre y avait côtoyé les Jean-François Domergue, Philippe Bergeroo et autre Guy Lacombe, mais avait peu participé (sept matches) à la cinquième place obtenue cette année-là par le TFC en première division.

Sélectionné à 24 reprises avec la « Nati », Lucien Favre a enfilé le costume de coach en 1991, dès la fin de sa carrière de joueur. Après quinze ans passés en Suisse, il change de dimension en intégrant la Bundesliga et le Hertha Berlin en 2007. Il passera deux saisons dans la capitale allemande. Mais c’est avec le Borussia Mönchengladbach qu’il se forge une réputation européenne. En quatre ans, d’un club relégable, il fera un participant à la Ligue des champions. Son nom commence à filtrer de l’autre côté du Rhin. Lors de la dernière intersaison, l’OM et Lille se penchent sur son profil. Cet hiver, l’OL a longtemps pensé à lui pour succéder à Hubert Fournier.

Il a lancé Reus et Xhaka

Libre de tout contrat depuis septembre et son départ de M’Gladbach après un début de saison catastrophe (cinq défaites lors des cinq première journées), Lucien Favre a finalement choisi l’OGC Nice. De l’avis général, le coup est excellent. Pourquoi ? Parce qu’il l’a démontré à Mönchengladbach et ailleurs, Favre prône le beau jeu. « Les équipes de Lucien Favre pratiquent un football dynamique, rapide et offensif, basé sur un fond de jeu où la possession du ballon et le changement de rythme alternent fonction de la situation du match », apprécie Luis Fernandez, membre de la Dream Team RMC Sport.

L’autre talent reconnu de Lucien Favre réside dans sa capacité à révéler les jeunes pépites. Il a ainsi accompagné l’éclosion de Marc-André Ter Stegen, devenu numéro un des gardiens au Barça. La progression d’un Marco Reus a explosé sous ses ordres. Adepte de la filière suisse, c’est lui qui est allé chercher Granit Xhaka à Bâle en 2012. Présenté comme la future star du football suisse, le milieu de 23 ans est annoncé pour une somme record à Arsenal cet été. Une combinaison beau jeu-formation, dans la lignée de ce qu’a impulsé Claude Puel à Nice pendant quatre ans. Soumis à une probable fuite des talents sur la Côte d’Azur, Lucien Favre est face à un sacré défi. La Ligue 1 l’attend depuis longtemps.

la rédaction