RMC Sport

"Nous devons donner de l’affection à Neymar"

Neymar et Edinson Cavani

Neymar et Edinson Cavani - AFP

En conférence de presse après la qualification du PSG pour les 8e de finale de la Coupe de France contre Guingamp (4-2), Unai Emery a jugé que Neymar, sifflé la semaine dernière par une partie du Parc des Princes, devait être soutenu par l'ensemble du club.

Les mercredis se suivent mais ne se ressemblent pas pour Neymar. Une semaine après avoir été sifflé par une partie du Parc des Princes lors de PSG-Dijon (8-0) en Ligue 1 pour s’être chargé d’un penalty au détriment d’Edinson Cavani, Neymar a reçu plusieurs marques d’affection ce mercredi à l’occasion de PSG-Guingamp (4-2) en Coupe de France.

La star brésilienne, forfait en raison de douleurs à la cuisse droite, a tout d’abord dû apprécier la banderole déployée avant la rencontre par le Collectif Ultras Paris sur laquelle était écrit "Siffler nos joueurs est à l’opposé de nos valeurs. Neymar-PSG-CUP unis pour Paris".

A lire aussi >> PSG: Dans quel état d'esprit est Neymar?

"Un joueur dont il faut profiter"

A la fin de la rencontre, c’est Unai Emery, qui, en conférence de presse, a apporté son soutien à l’ancien Barcelonais au moment d’évoquer son état de forme: "Il continue la récupération avec le kiné. J'espère qu'il va retrouver le groupe très vite. C'est un joueur dont il faut profiter, il est ici à Paris et c'est un grand joueur. Nous devons lui donner de l'affection".

A lire aussi >> Coupe de France: le PSG écarte Guingamp, Cavani court toujours après le record 

Neymar, seul absent au Parc

Après avoir travaillé ce mercredi avec un kiné en marge du groupe pour récupérer de sa légère élongation à la cuisse droite selon Emery, le Brésilien ne s’est pas rendu au Parc des Princes ce mercredi soir. Il le seul joueur parisien dans ce cas là. Les autres absents du groupe comme Marco Verratti, Kylian Mbappe, Dani Alves étaient eux en tribunes.

JBi et LB