RMC Sport

OL: Caqueret raconte le rôle de son "idole" Juninho au quotidien

Au micro de RMC Sport, Maxence Caqueret ne tarit pas d'éloges sur Juninho. Le jeune milieu de terrain de l'OL, formé au club, considère le directeur sportif comme une "idole". Il évoque aussi l'implication du Brésilien dans le vestiaire.

Quand Maxence Caqueret parle de Juninho les mots sont élogieux: "C'est magique. Je l'ai regardé. J'ai adoré regarder ses matchs, ses coups francs. L'avoir en tant que directeur sportif dix ans après est quelque chose d'inespéré". Dans une interview accordée mercredi à RMC Sport, le jeune milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais se confie sur son admiration pour le dirigeant brésilien. "La première fois que je l'ai vu, ça s'est très bien passé. Au début, j'appréhendais un peu, parce qu'on passe d'idole à patron", raconte-t-il.

"Il y a un bon rapport entre lui et les joueurs. Juninho essaie de donner beaucoup de confiance. Il conseille beaucoup sur le fait de ne pas lâcher, d'aller au bout de soi-même et de faire ce qu'on sait faire. Si vous parlez avec Juni, à tous les coups il vous dira: «Ma porte est grande ouverte». C'est ça qui est bien avec lui. Il est toujours disponible pour parler de tout et de rien. C'est vraiment bien de collaborer avec lui."

"On sentait qu'il avait la rage d'avoir perdu"

Maxence Caqueret fait aussi quelques confidences sur l'implication de Juninho dans le vestiaire, et son rapport à la culture de la gagne: "Quand il venait dans le vestiaire et qu'on perdait, on sentait qu'il avait la rage d'avoir perdu. On sent que c'est un gagneur. Voir de telles réactions dans un vestiaire, ça donne encore plus envie de gagner et de vaincre. Ça aide tout le monde."

À 21 ans, Maxence Caqueret compte 40 matchs avec l'OL, son club formateur. Il a fait ses débuts dans le monde professionnel en janvier 2019, à l'occasion d'une rencontre de Coupe de France. Il compte aujourd'hui trois passes décisives et un but.

Julien Absalon avec Edward Jay