RMC Sport

OL: Cherki détaille sa marge de progression

Invité sur la chaîne TV du club, Rayan Cherki, le plus jeune buteur de l’OL en compétition officielle (16 ans et 140 jours), a expliqué ce qui, selon lui, lui manque encore pour franchir un palier supplémentaire chez les professionnels. Et gagner ainsi sa place au soleil dans le groupe de l’entraîneur, Rudi Garcia.

Plus jeune buteur de l’histoire de l’OL, Rayan Cherki vise plus haut. L’attaquant est devenu, à 16 ans et 140 jours, le plus jeune réalisateur de l’OL en compétition officielle. Une étape supplémentaire dans l’apprentissage express du joueur formé à Lyon, apparu à sept reprises sous le maillot de l’OL cette saison.

"Je prends, a-t-il expliqué sur un ton très posé autour des consultants de la chaîne officielle du club. Tout ce qu’il y a à prendre, je prends. J’essaye de montrer à l’entraîneur ce que je sais faire au quotidien pour pouvoir prétendre à une place dans le groupe. Je bosse. Il faut bosser de toute façon, il n’y a que ça qui paiera."

"Des choses que je ne peux pas me permettre"

Joueur au profil technique rare, très instinctif, Rayan Cherki régale par ses dribbles spectaculaires. Un peu trop gourmand aux yeux de Rudi Garcia, selon qui "il en use trop" ou "pas encore assez à bon escient", Cherki a déjà identifié ses axes de progression.

"Tactiquement, au niveau des zones de vérité également, a-t-il poursuivi, conscient de sa marge de progression dans la plupart des domaines. Mais c’est avec le temps que je vais réussir à me lâcher davantage, à jouer comme j’ai l’habitude de le faire. Il y a des choses que je ne peux pas me permettre de faire chez les professionnels."

RMC Sport