RMC Sport

OL: Darder livre les secrets de ses tatouages

-

- - AFP

À quelques heures du match contre Bordeaux ce mercredi lors de la 24e journée de Ligue 1 (19h), Sergi Darder, le milieu de terrain de Lyon, a dévoilé des anecdotes sur sa vie privée. L’Espagnol raconte sur son site l’histoire de ses tatouages et explique la célébration de ses buts.

Un baiser pour la famille

Depuis ses débuts professionnels, Sergi Darder, le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais, se donne un baiser sur le poignet à chaque fois qu’il célèbre un but. Pourquoi ? Parce que les initiales de sa famille y sont tatouées (MXBQ). Mercè (sa sœur), Xavi (Son frère), Bel (sa mère) et Quique (son père), a expliqué l’Espagnol de 22 ans sur son site. C’est aussi son tout premier tatouage.

Son bras gauche réservé à ses enfants

Sur son avant-bras, un bouddha, un trèfle à quatre feuilles et des fleurs de Lotus cohabitent. On y retrouve aussi un tatouage maori accompagné d’une phrase qui lui ressemble : « Seul ceux qui sont heureux peuvent répandre le bonheur ». L’ancien joueur de Malaga a également précisé que son bras gauche était réservé à ses futurs enfants. De quoi imaginer une célébration un peu ajustée dans les prochaines années.

Kevin Chifflet