RMC Sport

OL: Depay explique les raisons de son échec à United

Après la défaite de l'OL face à Liverpool (3-1) en match de pré-saison, Memphis Depay s'est confié au Mirror sur son expérience anglaise à Manchester United (2015-2017). Selon lui, si les choses n'ont pas bien fonctionné chez les Red Devils, c'est en raison de la vitesse de jeu en Premier League et de son manque de maturité.

Malgré des volontés de départ vers un "grand club" longtemps prononcées, Memphis Depay est toujours à Lyon. Et s'y plaît bien. Promu capitaine de l'OL durant cette intersaison après le départ au Bétis de Nabil Fekir, le Néerlandais est en passe de disputer sa quatrième saison avec le club rhodanien. Une surprise pour le joueur arrivé en provenance de Manchester United. Dans un entretien accordé ce jeudi au Mirror, Memphis est revenu sur ses difficultés rencontrées chez les Red Devils (deux buts en 33 apparitions en Premier League).

Maturité et vitesse de jeu, les raisons de l'échec à United

Pour le numéro 11 de l'OL, l'une des principales raisons est le manque de maturité. "Mon état d'esprit était différent", explique-t-il. "J'avais 21 ans quand j'étais à United et maintenant j'en ai 25 donc évidemment je suis plus mature désormais." L'autre argument mis en avant par l'ailier néerlandais est le style de jeu, notamment dans l'utilisation du ballon. "Il y a une différence entre le foot français et anglais, c'est la vitesse du ballon. En Angleterre cela va très vite, avec des attaque-défense. En Ligue 1, il y a plus de contrôle pour construire le jeu et on est tous plus relâchés pour jouer les uns avec les autres. Je ne sais pas si cette vitesse est nécessaire tout le temps parce que pour moi il s'agit plutôt d'avoir une bonne technique. Pour autant la Premier League est le championnat le plus dur au monde."

"Tottenham peut attendre beaucoup de Ndombele"

Egalement interrogé sur le transfert de son ancien coéquipier Tanguy Ndombélé chez les Spurs, Memphis ne tarit pas d'éloges à son sujet : "C'est un personnage incroyable dans un vestiaire, je l'adore. Tottenham peut attendre beaucoup de Tanguy parce qu'il est encore très jeune et quand vous voyez à quel point il a grimpé les échelons de la deuxième division à Lyon et maintenant le finaliste de la Ligue des champions... Il a de la vitesse, de la technique, une force physique, les bons ingrédients pour survivre dans un tel championnat. Je peux dire qu'il est fait pour jouer en Premier League".

CP