RMC Sport

OL: drones, grosse coupure... Aulas raconte les bouleversements de Sylvinho et Juninho

Jean-Michel Aulas était l'invité du RMC Football Show ce mardi. Après un point mercato, le président de l'OL a donné les détails de la nouvelle organisation du club autour de Juninho et Sylvinho, dont il dévoile quelques secrets.

C'est un OL new look et pas encore tout à fait calé, compte tenu de ses résultats très moyens en matchs amicaux, qui prépare son déplacement à Monaco vendredi, en ouverture de la saison de Ligue 1. Avec un duo Sylvinho-Juninho aux commandes, qui rebat les cartes dans l'organisation lyonnaise. Invité du RMC Football Show ce mardi, Jean-Michel Aulas en a dit plus.

"Cela se passe plutôt bien et comme on l'avait imaginé. Juninho a pris la direction sportive et gère l'ensemble des dossiers touchant au sportif, détaille le président de l'OL. On essaie de se téléphoner tous les deux ou trois jours, plus s'il convient. Il a choisi un entraîneur que j'avais vu auparavant, Sylvinho, en qui j'ai une grande confiance. C'est un jeune entraîneur, avec une grosse personnalité et des méthodes un peu différentes. On n'a pas de contact direct, sauf quand cela le mérite sur le plan des recrutements, entre Sylvinho, Florian Maurice et moi-même, mais on fait des réunions chaque semaine."

Trois semaines de coupure qui justifient la préparation compliquée

Des méthodes différentes, avec l'utilisation de drones à l'entraînement et surtout une coupure plus longue que de coutume pour les joueurs cet été. "Des changements à tous les niveaux. Le staff a aussi été complété avec l'arrivée de Fernando Lazaro, qui vient lui aussi de la Seleçao. On utilise les drones, on utilise plein de choses", ajoute Jean-Michel Aulas, qui justifie en partie les résultats décevants de l'équipe durant ses matchs amicaux.

"La difficulté qui a été la nôtre pour cette reprise, c'est d'avoir donné aux joueurs beaucoup plus de temps de récupération que par le passé. Comme on a beaucoup de joueurs qui étaient sélectionnés dans les différentes compétitions, on a eu un retour extrêmement échelonné. Mais Juni, avec son expérience de joueur, tenait absolument - ce que nous ne faisions peut-être pas auparavant - à ce que tous les joueurs aient au moins trois semaines avant la préparation. C'est pour cela que le démarrage est peut-être un peu plus difficile."

Juninho a la main sur les échanges

Plus en retrait, Jean-Michel Aulas assure avoir pleinement confiance en Juninho. "Cela me permet d'avoir une mise en retrait progressive pour tenter d'autres expériences. Juninho a une image formidable à Lyon, il a toute ma confiance. Et il est, je pense, suffisamment indépendant et réaliste pour tirer la sonnette d'alarme quand il a besoin, estime-t-il. On se connaît très bien, il y a une confiance parfaite. C'est lui qui déclenche le besoin d'échanger. En ce qui me concerne, c'est du bonheur: cela permet d'être informé de ce qui est important sans être en première ligne pour ce qui ne le mérite pas."

A.Bo