RMC Sport
en direct

OL en direct: Aulas n'a pris "aucun contact" avec un autre entraîneur

Jean-Michel Aulas lors d'une conférence de presse de l'OL

Jean-Michel Aulas lors d'une conférence de presse de l'OL - Icon Sport

Jean-Michel Aulas se présente ce mardi face à la presse pour officialiser la prolongation du Brésilien Marcelo. Le président de l'OL est aussi attendu sur les questions brûlantes concernant l'actualité du club rhodanien. Une intervention à suivre en direct commenté sur le site de RMC Sport.

C'est tout pour aujourd'hui

Merci à tous d'avoir suivi cette conférence de presse de l'OL en direct sur le site de RMC Sport.

Aulas sur les risques de contamination chez les garçons

"On prend les dispositions et des précautions supplémentaires. Mais la contamination des féminines n'est probablement pas venue d'ici. Pour les sélections chez les Bleues, celles qui sont touchées n'iront pas. Je pense que cela serait dommage d'envoyer les cas contact car il y aurait des risques pour les autres joueuses de l'équipe et en plus il y aurait une récupération avant les matchs face au Havre et lors du quart de finale retour de Ligue des champions. Je rappelle que pour l'équipe de France ce sont des matchs amicaux."

Aulas sur le troisième club français qualifié en C1

"On a beaucoup discuté avec Nasser Al-Khealifi. On a beaucoup discuté pour les décisions viennent compenser les diffciultés dans les négociations différentes. Plus de place en C1 permettrait à la cinquième nation (pour le moment la France) d'avoir trois places plus une. Cela va dans le bons sens."

Aulas sur la réforme de la C1

"C'est une formmidable évolution par rapport au passé car plus de participation en Ligue des champions. Si la France réussissait à maintenir sa 5e place, elle aurait une place de plus de manière définitive. Je suis très favorable à cette réforme. Le modèle des matchs suisse est attractive aussi. [...] Les choses sont bien avancées et il y a un board prévu à l'UEFA dans les jours à venir."

Aulas sur l'implication de l'OL sur la vaccination contre le Covid

"Le club s'est beaucoup investi dans les opérations de lien social avec les plus démunis. Encore récemment avec les étudiants. On essaye de s'investir à fond car la situation est gravissime au niveau sanitaire, économique et surtout psychologogique. La meilleure protection c'est la vaccination. La solution de vacciner en masse au Groupama Stadium a été retenue sur plusieurs week-ends. On va intervenir sur le plan logistique et économique car l'OL pendra en charge les coûts de fonctionnement. C'est dans l'intérêt de la région lyonnaise et de toute la France car cela nous permettra de sortir de cette crise sanitaire qui broie tout le monde."

Aulas sur le coronavirus chez les féminines de l'OL

"On va refaire un certain nombre de tests. L'effectif a été touché après le match contre Paris. On ne sait pas si Amel Majri a été contaminée sur ce mathc ou pas mais c'est arrivé après le match. On a eu quatre autres filles positives après le match contre Dijon dont Griedge Mbock. On a six ou peut-être sept cas positifs. Tout le club féminin est cas contact et toutes les équipes féminines ont été placées en isolement par l'ARS. On va refaire des tests presque chaque jour. On est dans le cas de 10à 17 jours pours les cas positifs et entre 7 et 10 jours pour les cas contact. On discute pour une reprogammation rapide, on espère que cela soit à la date où on devait jouer contre Le Havre en D1. Le 20 avril, il faut avoir joué face au Havre et le retour qualificatif en Coupe d'Europe. Mais aucune décision prise pour le moment."

Aulas sur Depay

"Rien à me reprocher car je sais que Memphis est resté dans le bon état d'esprit du club. Il est resté au niveau de joueur international et est bien dans son rôle de capitaine. On l'a mis dans les meilleures dispositions pour évoluer à son niveau de la Coupe du monde 2014 où il s'était révélé. Je respecte ses choix. S'il devait partir dans un plus grand club que l'OL, je me ferai une raison. S'il restait, on aura participé à une belle aventure pour lui et cela voudrait dire que l'on a gagné quelque chose."

Aulas sur l'intersaison difficile et la prolongation de Marcelo

"La prolongation de Marcelo est aussi liée à cette intersaison. Celle-ci va mettre en lumière les difficultés des clubs pour recruter et pour vendre. On a une équipe qui marche bien. On est dans le carré de tête en L1 et encore qualifié en Coupe de France. Il faut puiser dans les points positifs de l'équipe en essayant d'élliminer les points négatifs. On réfléchit à l'année prochaine et il y a peu de joueurs dont on est certain qu'il vont partir.[...] On sait ce que l'on et ce que cela coûte de faire venir des joueurs de ce niveau. Il faut rester lucide sur les composantes économiques des championnats."

Aulas sur l'habitude des bons sprints

"Je ne sais pas si cela peut se transmettre. Mais on a plus souvent bien terminé que mal. Cela serait une déception pour moi de ne pas faire aussi bien que les années où on a bien fini la saison."

Aulas sur son rôle à jouer

"Je vais me mettre à la disposition de tout le monde mais sans forcer. De semaine en semaine je reste à la demande des intéressés si nécessaire. Le match contre Lens, cela me rappelle des choses."

Aulas sur les rumeurs autour de Garcia

"Je peux vous assurer qu’il n’y a aucun contact de pris avec aucun autre entraîneur que Rudi Garcia. Ceux qui pensent savoir ne savent pas et ont plus de chance de se tromper que de dire la vérité, a lancé le président du club rhodanien avant de préciser l’importance du titre dans sa décision. Ce serait maladroit de ma part de dire le contraire (de ne pas dire que le titre en L1 sera important, ndlr). Evidemment qu’une équipe qui triomphe après des années de disette dans le championnat aurait plus de chance qu’une équipe qui ne triomphe pas. Ceci étant, cela ne sera pas l’élément déterminant, ni dans un sens ni dans l'autre. Cela ne veut pas dire que si l’on était pas champion, l’équipe d’entraîneurs en place n’aurait pas de chance de rester. On est pragmatique. Quand on renouvelle quelqu’un c'est plus facile de donner les plus et les moins. [...] Tout est possible mais il faut terminer très fort. C'est la marque de fabrique du club ces dernières années. On va forcer le destin pour y arriver."

Marcelo laisse Aulas seul face à la presse

Fin de la première partie de la conférence de presse avec les photos traditionnelles de Marcelo avec son maillot floqué "2023". Le défenseur brésilien s'en va et laisse Jean-Michel Aulas enchaîner sur les autres dossiers chauds de l'OL

Aulas sur l'avenir de Garcia et le sprint en L1

"C’est très serré et on en discute très régulièrement avec plusieurs hypothèses. L’hypothèse la plus favorable pour tout le monde c’est d’être champion, a lancé Jean-Michel Aulas. Même si c’est très difficile et que l’on a vu que Paris avait encore plus surclassé le Barça à Barcelone qu’il ne l’a fait chez nous, c’est une très grande équipe avec des moyens très importants. Ils vont affronter le Bayern, ce n’est pas facile non plus mais cela reste le favori de la compétition cette année. A côté il y a deux autres équipes très fortes, Lille et Monaco. On va avoir à affronter bientôt Lille et Monaco. Préparons d’abord le match déterminant à Lens ce samedi. Cela nous rappellera de bons souvenirs car c’est un vrai club de foot. […] Lens c’est quelque chose qui clignote dans nos mémoires. J’ai très envie que l’on fasse durer le suspense jusqu’au bout."

Juninho sur la prolongation de Denayer

"On est déjà bien avancé sur la prolongation de Jason Denayer. J'espère que l'on va trouver une solution car il est important pour nous."

Juninho toujours

"Le suspense en Ligue 1 n'est pas assez vbalorisé. Cela fait longtemps que quatre clubs ne s'étaient pas battu pour le titre."

Juninho sur le besoin de stabilité défensive

"C'est l'idéal en défense d'avoir de la stabilité. Le meilleur exemple de cela c'est Liverpool qui souffre après avoir perdu ses deux défenseurs sur blessure. Liverpool a vendu Coutinho puis a acheté un défenseur et un gardien et a ensuite gagné la Ligue des champions."

Juninho sur l'évolution de Marcelo

"C'est surtout mental. Il a assumé son leadership. au début de la saison dernière, il ne jouait pas avec Sylvinho mais il avait envie de récupérer sa place. Même à 33 ans il continue d'évoluer. C'est un guerrier et c'est rassurant 'un point de vue mental."

Aulas sur les études d'économie de Marcelo

"C'est un garçon intéressant et avec des valeurs. Il a aussi de l'intelligence sur le plan relationnel. A partir du moment où l'entraîneur, Juninho, les supoprters et madame Marcelo étaient d'accord, il n'y avait pas de raison de ne pas avancer."

Juninho sur l'avenir d'Andersen

"Sur Joachim Andersen, il fait une bonne saison à Fulham malgré la difficile saison de l'équipe. Il a demandé à partir, le président décidera du prix du transfert. Je pense que Joachim voudra prolonger l'aventure à Fulham. S'il revient on le recevra les bras ouverts."

Juninho sur le rôle de Marcelo

"Il apporte le travail au quotidien. Il s'entraîne comme il joue. C'est un exemple. [...] Il s'entend bien avec Denayer, Diomandé et Benlamri. Si on laisse partir Marcelo il faut trouver un défenseur de son niveau et cela coûte cher. Son expérince et sa qualité c'est important."

Marcelo et son rôle avec les jeunes

"Je le fais déjà et j'ai une bonne relation avec tous les jeunes. J'espère les aidr à progresser. C'est aussi positif pour le club. On est tous les jours ensemble. On parle du terrain et parfois je donne des conseils. Parfois j'écoute aussi car on apprend même à 33 ans avec les jeunes."

Marcelo sur la jeune génération

"Je suis la pour jouer au foot et aussi pour aider les juenes. J'ai joué plus de 500 matchs en carrière, j'ai un peu d'expérience pour les jeunes. C'est mon deuxième métier ici (rires)."

Marcelo sur son rôle de grand frère du vestiaire

"J'ai 33 ans mais je mange bien et je dors bien. J'ai suivi les conseils de Juninho et je ne vais pas arrêter le foot tout de suite. J'aime bien jouer au foot, je l'ai fait toute ma vie. J'espère poursuivre ce métier que j'aime bien."

Marcelo sur sa relation avec les supporters

"Comment j'ai fait? Ce n'était pas facile mais on se bat pour la même équipe. Nous allons dans la même direction que les supporters et je pense que c'est pour cela que c'est fini."

Marcelo sur son niveau

"Je pense que la première année était très bonne. Cette année je fais une bonne année même si elle n'est pas finie. J'ai travaillé avec la tête tranquille et je suis plus performant. Le travail n'est pas fini et il nous reste huit matchs en championnat. Ce qui me fait rester c'est que je joue pour un club qui te donne la possibilité de progresser sur et en-dehors du terrain. Pourquoi changer?"

Aulas salue le travail réalisé par le groupe

"Il y a du changement à tout les niveaux et je remercie Juninho pour le changement d'état d'esprit. Les joueurs donnent le meilleur d'eux-mêmes tout le temps et les supoprters l'ont compris. J'aimerais voir les joueurs avant leur départ pour Lens. On doit montrer lors des huit matchs que l'on peut lutter pour les trophées et les places qui nous intéresse en Ligue des champions."

Marcelo prêt à tout donner pour l'OL

"Merci à Dieu, merci au président Aulas. Merci à tout le monde au club. Je suis très heureux de prolonger et j'espère pouvoir continuer à tout donner pour l'OL. Je vais tout faire pour donner 100% pour l'équipe."

Aulas sur la prolongation

"On a consulté tout le monde et Rudi Garcia était partisan de cette prolongation. C'est un minimum de deux ans."

Juninho ravi de cette prolongation

"C'est la continuité du travail. C'est un leader. Je le félicite surtout après le problèlme avec les supporters. Il a fait un pas en arrière, les supporters auront toujours raison. Il a été un exemple. A partir du moment où on a réglé le problème avec les supporters, on a mieux joué sur le terrain. Si la relation n'est pas à 100%, elle est bien meilleure. On est content de cette prolongation. Il gardera son niveau pendant les deux saisons. Un défenseur expérimenté nous aidera avec les jeunes défenseurs."

Marcelo Et Jean-Michel Aulas sont arrivés, le président s'exprime

"C'est un grand plaisir de confirmer la prolongation de Marcelo. Cela donne une certaine sérénité à l'équipe. Il donne satisfaction tant sur le plan du football qu'au niveau humain. Il donne une bonne image à l'équipe et c'est ce que nous voulons pour le futur. Le culb est très heureux que cette opération se fasse. Juninho parlera en son nom et celui de Rudi Garcia. On a bien travaillé et je suis très heureux."

L'OL officialise la prolongation de Marcelo

Cela ne faisait plus aucun doute, c'est désormais officiel. Marcelo a prolongé jusqu'en juin 2023. Les premiers mots du Brésilien après cette prolongation, c'est dans quelques instants en direct commenté sur le site de RMC Sport.

Rendez-vous à 14h15 pour la conférence de presse de Marcelo et Aulas

Encore quelques minutes de patience avant l'arrivée du défenseur brésilien et du président de l'OL.

Aulas interrogé sur la Ligue des champions féminine?

Si le sujet n'est normalement pas prévu au programme de cette conférence de presse, le report du quart de finale retour de Ligue des champions féminine entre l'OL et le PSG pourrait également être abordé lors de cette intervention de Jean-Michel Aulas.

Prévu ce mercredi, le match n'a pas encore trouvé de nouvelle date officielle après le report validé par l'UEFA. Le président de l'OL pourrait ainsi s'exprimer après plusieurs cas de coronavirus au sein des Fenottes entraînées par Jean-Luc Vasseur. A l'aller, les partenaires de Wendie Renard l'avaient emporté (1-0) grâce à un penalty transformé par leur capitaine.

Marcelo lié à l'OL jusqu'en juin 2023

La conférence de presse prévue ce mardi à Lyon aura pour premier thème la prolongation de Marcelo. Selon les informations de la presse, le défenseur a prolongé son contrat jusqu'en juin 2023. Initialement libre en juin prochain, le Brésilien de 33 ans fait partie des cadres de l'équipe rhodanienne et bénéficie de la confiance de Rudi Garcia.

Aulas raconte comment il a évité les voyous et les magouilles

Jean-Michel Aulas connait une extraordinaire longévité à la tête de l'OL. Mais le parcours du président lyonnais n'a pas été de tout repos à la tête des Gones. Malgré de nombreux pièges dans le milieu du football, le patron du club rhodanien n'a jamais franchi la ligne de son code de consduite.

"Grâce à mon éducation familiale, explique-t-il dans une interview à France Football. Mes parents étaient profs de français et de maths, avec une culture extrêmement rigoureuse, plutôt à gauche, qu’à droite. Pour eux, l’argent était suspect. Cela m’a servi. Comme je réussissais dans mon entreprise, je n’avais pas besoin de toujours plus d’argent ou de gloire personnelle."

Bonjour à tous,

A partir de 14h15, Jean-Michel Aulas interviendra face à la presse. Le président de l'OL s'exprimera notamment sur la prolongation du Brésilien Marcelo. Les autres questions concernant l'actualité du club pourraient aussi être abordées par le dirigeant rhodanien.

RMC sport