RMC Sport

OL: la réaction dépitée de Bosz après les incidents contre l'OM

En conférence de presse ce mercredi, à la veille de Brondby-OL en Ligue Europa (sur RMC Sport), Peter Bosz a exprimé sa frustration face aux incidents survenus dimanche contre l'OM en Ligue 1. Le coach lyonnais en veut énormément au supporter ayant lancé une bouteille sur Dimitri Payet.

Il ne s’était pas encore exprimé sur les incidents de dimanche soir. En conférence de presse ce mercredi, à la veille de défier Brondby en phase de poules de la Ligue Europa (jeudi 21h sur RMC Sport), Peter Bosz n’a pas échappé à quelques questions sur ce qui s’est passé lors d’OL-OM au Groupama Stadium.

"Le groupe est déçu. C'est difficile, c'est très mauvais pour le foot et surtout pour le foot français et Lyon. Ce n'était pas la première fois cette saison. C’est difficile d'accepter que tout le monde dans le stade soit puni par un Monsieur qui a fait ça. C'est incroyable… 60.000 personnes punies à cause d’une seule", a réagi l’entraîneur lyonnais.

"Ma mère était là pour mon anniversaire..."

L'arrêt définitif de cette affiche de la 14e journée de Ligue 1, après seulement quatre minutes de jeu en raison d'un jet de bouteille d'eau ayant atteint Dimitri Payet à la tête, s’est ajouté à la longue liste des débordements survenus depuis le début de la saison dans l’Hexagone.

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel, réunie en urgence lundi, a sanctionné l’OL du huis clos total de son stade à titre conservatoire. Le dossier ayant été mis en instruction, Lyon recevra donc Reims le 1er décembre sans aucun supporter en tribune, en attendant d'être définitivement fixé sur son sort le 8 décembre. Trois jours après ces incidents, Bosz est lui toujours amer.

>> La Ligue Europa est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

"Ma mère de 84 ans était là pour mon anniversaire... (il a fêté ses 58 ans dimanche, ndlr). Après trois minutes, c'était déjà fini. Ce n'est pas le plus grave. Mais c'est difficile d'accepter", a insisté le technicien néerlandais.

L'auteur du jet de bouteille sur Payet a été condamné mardi à six mois de prison avec sursis. Le tribunal a assorti la peine d'une période de probation de trois ans et d'une interdiction d'accès au stade de l’OL pendant cinq ans. Les instances du foot français et le gouvernement ont par ailleurs promis mardi de fournir des propositions "dans quinze jours" sur la sécurité dans les stades.

RR