RMC Sport

OL: la réponse franche de Genesio à Depay et ses critiques

Un peu moins de cinq mois après l'annonce de son départ de l'OL, Bruno Genesio était ce mercredi l'invité de Breaking Foot sur RMC Sport. Désormais en poste en Chine, le technicien français admet avoir été blessé par certaines critiques émanant de joueurs lyonnais.

C'est un Bruno Genesio sans haine ni rancoeur, mais avec encore un pincement au coeur qui était l'invité de Breaking Foot ce mercredi sur RMC Sport. Plus de quatre mois après l'annonce de son départ de l'OL, le technicien français officie désormais au Beijing Guoan, jusqu'à la fin de l'année. 

Interrogé sur les critiques ayant émané ces dernières semaines de ses anciens joueurs - visiblement enthousiasmés par la méthode Sylvinho, par comparaison à celle de son prédécesseur, Bruno Genesio admet avoir été blessé. "Je suis parti sans amertume, avec beaucoup de respect pour l’institution, notamment pour mon président et pleins de dirigeants qui sont au club, avec qui je suis resté en contact, assure-t-il. Pour le reste, je n’ai pas l’habitude parler, je ne me suis pas exprimé sur ces trois ans et demi depuis que je suis parti."

"J’ai lu certaines choses qui m’ont blessé, de la part de certains joueurs. Je ne préfère même pas les commenter parce que dans le football, il faut garder beaucoup d’humilité, poursuit Bruno Genesio. Tout va très vite, dans un sens comme dans l’autre. Cela fait partie du football et du milieu."

"Ce joueur en question est arrivé une semaine en retard"

Parmi les joueurs critiques, un certain Memphis Depay. "Le changement était nécessaire, j’ai une impression de fraîcheur, et c’était ce qu’il nous fallait", résumait l'attaquant néerlandais dans l'Equipe il y a un mois. "Cela ne m'a pas blessé. Cela confirme simplement ce que je pense du milieu et de certains joueurs. Mais cela reste anecdotique pour moi", répond Bruno Genesio. 

"J'entends des choses qui me font doucement sourire, notamment sur le respect et de la discipline, poursuit le technicien français. Ce joueur en question est arrivé une semaine en retard l'année dernière, de son propre chef, contre l'avis du président et de moi-même. Mais je n'en veux pas plus à Memphis, je le connais. C'est quelqu'un qui a cette personnalité. Moi j'ai tourné la page aujourd'hui, je pense à mon nouveau club et j'espère que l'OL aura les meilleurs résultats possibles, parce qu'il le mérite, les gens à la tête de cette équipe le méritent, la ville le mérite."

M.Bo et L.A