RMC Sport

OL: le message de Cherki à Bosz après son carton avec les Bleuets

Convoqué par l’Equipe de France Espoirs, Rayan Cherki a crevé l’écran avec la sélection de Sylvain Ripoll avec ses trois buts pour ses deux premiers matchs avec les Bleuets. De belles performances qui remettent en confiance le jeune milieu qui espère "avoir sa chance" avec l'OL comme il l’a avoué au micro de Canal+.

Pas encore un titulaire à part entière avec l’Olympique Lyonnais, Rayan Cherki (18 ans) a pu profiter de la trêve internationale pour connaître ses premières sélections avec l’Equipe de France Espoirs. L’occasion pour le milieu de terrain de se mettre en valeur avec trois buts inscrits en deux matchs. Après la victoire des Bleuets face à la Serbie (3-0), le jeune Lyonnais a profité de l’issue du match pour envoyer un message à son entraîneur Peter Bosz au micro de Canal+: "J’espère avoir ma chance maintenant en club (…). Maintenant, on va rentrer en club et on espère que ça paiera aussi en club. J’espère pouvoir marquer mon premier but en Ligue 1 (cette saison) dès samedi (contre Monaco à 21h)", a-t-il déclaré.

Reste à savoir si le coach néerlandais lancera Cherki en tant que titulaire, alors que notamment Lucas Paqueta, actuellement avec le Brésil, n’a que très peu de chances de participer à cette rencontre.

"J’étais venu pour chercher de la confiance"

Durant ce court entretien, Cherki a assuré avoir fait le plein de confiance pour s’imposer dans son club formateur dès son retour: "J’étais venu pour chercher de la confiance, je repars en club les dents aiguisées avec 3 buts. Cela me tenait à cœur de marquer pour bien aboutir mon stage, c’est fait", a-t-il conclu.

Le Lyonnais a donc rempli les objectifs qu’il s’était fixé avec les Bleuets lorsqu’il avait été appelé: "L'Equipe de France est aussi faite pour ça, venir prendre du plaisir et repartir en club encore plus frais. J'espère que ce sera le cas. Cette saison est très importante pour moi, je peux faire de grandes choses et j'espère pouvoir les faire en club", avait-il déclaré avant le match de vendredi contre l’Ukraine.

JO