RMC Sport

OL: Marcelo trouve sa réconciliation avec les supporters "extraordinaire"

Après OL-Juventus en Ligue des champions, et avant le derby OL-ASSE ce dimanche soir en Ligue 1, le défenseur lyonnais Marcelo est revenu sur le conflit l'ayant opposé à certains supporters. Et surtout sur la réconciliation avec ces derniers.

Il y a quelques mois, quelques semaines même, l'ancien défenseur de Besiktas était la tête de Turc des supporters lyonnais. A cause de prestations en dents de scie, mais surtout d'un accrochage à l'aéroport de Lisbonne, suivi de provocations de part et d'autre, Marcelo était empêtré dans un conflit pensait-on sans fin avec certains amoureux de l'OL.

Mi-décembre, les incidents d'après-qualification contre Leipzig semblaient d'ailleurs marquer un point de non-retour. Et le Brésilien, inquiet pour ses proches, voulait alors quitter le club rhodanien. Mais ça, c'était avant.

"Mon objectif est désormais de laisser mon empreinte dans ce club"

A la faveur d'un premier pas vers les supporters, et d'un niveau de jeu rassurant, Marcelo s'est dernièrement rabiboché avec ceux qui l'insultaient. Mercredi, après la victoire lyonnaise contre la Juventus en Ligue des champions (1-0, sur RMC Sport), le défenseur a pu célébrer le succès des siens avec les deux virages et a même eu droit aux félicitations, sur le terrain, du fan le plus véhément à son encontre. Comme un symbole de cette réconciliation, que l'intéressé a appréciée.

"Je suis très content de jouer dans cette équipe. J’ai vécu des bons comme des mauvais moments mais c’est normal, explique Marcelo ce dimanche sur le site officiel du club. Je vais toujours me donner à 100% pour l’OL pour que l’on aille le plus loin possible. Je vais faire tous les efforts pour ramener un trophée. J’ai appris beaucoup de ma situation cette année. J’ai appris à pardonner mais l’important c’est que maintenant tout le monde soit content. La réconciliation avec les supporters était extraordinaire et restera un super moment."

Le Brésilien veut maintenant passer à autre chose. "Ça ne servait à rien de nourrir cette dispute car on est tous sur le même bateau, poursuit-il. On va tous aller chercher quelque chose ensemble. Mon objectif est désormais de laisser mon empreinte dans ce club."

CC