RMC Sport

OL-OM: Aulas répond à Boudjellal et va appeler Eyraud pour stopper la surenchère

Après des jours de tensions entre Lyon et Marseille, Jean-Michel Aulas se veut plus apaisé. Le président des Gones est revenu sur les récentes déclarations de Mourad Boudjellal et s'est exprimé sur ses projets de réunion avec la Ligue, Noël Le Graët et Jacques-Henri Eyraud pour désamorcer la situation.

C'est un Jean-Michel Aulas satisfait qui est apparu face aux médias ce dimanche après la qualification des filles de l'OL pour la finale de la Ligue des champions. Evidemment, les questions étaient nombreuses à propos des tensions fortes entre le club rhodanien et l'Olympique de Marseille ces derniers jours. Loin des récentes sorties cinglantes, le dirigeant s'est montré soucieux d'apaiser la situation.

"J'en suis au troisième degré"

D'abord, Jean-Michel Aulas a réagi aux propos de Mourad Boudjellal, le président du Rugby club toulonnais, qui a prôné le "second degré" après avoir déclaré qu'il voulait lui aussi "tout casser" au Groupama Stadium lors d'une possible demi-finale de Top 14.

"J'avais lu, il y a deux ans, son bouquin qui était dithyrambique sur un certain président de Lyon, en disant qu'il devait être un modèle aussi bien pour les clubs pros de foot que les clubs pros de rugby. Je préfère la version d'aujourd'hui (après la précision de Boudjellal sur ses propos) à celle d'hier", a confié "JMA", qui a ajouté: "Quelques fois, quand on vieillit - moi, je suis un personnage plus ancien ou expérimenté que les autres -, on perd des fois l'utilisation du second degré. Je suis déjà au troisième."

"Tout le monde redoute qu'on ne puisse plus arrêter cet engrenage"

A propos des tensions avec l'OM et son président Jacques-Henri Eyraud, le boss lyonnais a indiqué: "J'appellerai demain (lundi) Jacques-Henri pour lui dire qu'il faut stopper. A un certain moment, la surenchère verbale dépasse le sens des responsabilités."

"Je souhaite à Marseille de se qualifier pour la finale. Mais en l'état actuel des choses, si Marseille devait venir jouer contre l'Atlético de Madrid ou Arsenal ici... ce serait évidemment difficile. (...) Tout le monde redoute que dans les excès, on ne puisse plus arrêter cet engrenage", a aussi déclaré Jean-Michel Aulas.

Une réunion avec Eyraud et Le Graët?

Jean-Michel Aulas a poursuivi, semblant indiquer qu'une réunion avec le président de l'OM, impulsée par le président de la FFF Noël Le Graët, allait très vite se tenir: "Il faut qu'on se parle. J'ai eu le président Le Graët au bout du fil, j'ai eu Nathalie Boy de la Tour (président de la LFP, ndlr) aussi. Je pense qu'il faut siffler la fin de la récréation."

N.B avec Edward Jay à Lyon