RMC Sport

"Tout casser chez Jean-Michel Aulas": du second degré selon Mourad Boudjellal

Mourad Boudjellal, le président du RC Toulon, assure ce dimanche dans un communiqué que ses propos de la veille contre Jean-Michel Aulas étaient à prendre "au second degré".

Mourad Boudjellal est désormais dans le rôle du pompier. Après la large victoire du RC Toulon face à Castres ce samedi (59-13), le président varois s’était lâché contre Jean-Michel Aulas en pensant à la possible qualification de l’OM pour la finale de la Ligue Europa à Lyon et à la perspective de jouer les demi-finales du Top 14 dans le même Groupama Stadium : "On est comme Marseille, on a envie d’aller chez Jean-Michel Aulas. On a envie d’aller tout casser chez Jean-Michel Aulas parce qu’il le mérite bien quand même". Mais ce dimanche, dans un communiqué, Mourad Boudjellal assure que ces propos étaient à prendre "au second degré".

"Il fallait bien-entendu prendre ces propos au second degré, explique le président du RCT. J’aime m’amuser de l’actualité et j’ai donc fait référence au public marseillais qui souhaite se rendre chez Jean-Michel Aulas (au Groupama Stadium pour disputer la finale d’Europa League). Et comme de notre côté, les demi-finales du TOP 14 se disputent dans ce même stade, nous avons la même volonté. Et quand j’ai précisé « se rendre à Lyon pour tout casser » (toujours en référence au chant des supporters marseillais), il va sans dire que je n’appelle en aucun cas à la violence, que ce soit dans le foot ou dans le rugby. Nous souhaitons juste y aller pour tout casser en terme d’ambiance."

Boudjellal a "beaucoup de respect" pour Aulas

Et après avoir attaqué le président de l’OL, Mourad Boudjellal change également de discours. "J’ai beaucoup de respect pour le travail entrepris par Jean-Michel Aulas et ses équipes depuis des années et n’ai évidemment aucune animosité envers ce club et son président, assure le président toulonnais. J’appelle tous les médias et supporters à revenir à la raison et à mieux appréhender le second degré." Une clarification qui contribuera peut-être à faire baisser la tension autour de cette éventuelle finale de Ligue Europa avec l’OM.

LP