RMC Sport

OL-OM: longtemps malmené, Lyon s’offre un duel musclé

Globalement dominé, l’OL a pris le dessus sur une équipe marseillaise volontaire (2-0), dimanche en clôture de la 18e journée de Ligue 1. Lyon conforte sa place sur le podium.

L'erreur de Mandanda qui lance l'OL

Steve Mandanda va longtemps ruminer cette boulette. Elle a bêtement coûté l’ouverture du score et plongé ses coéquipiers dans le doute en début de partie. Pourtant sur la trajectoire d’un coup-franc assez anodin de Nabil Fekir, le gardien international n’est pas parvenu à capter le ballon, qui lui a échappé, à la surprise générale. Le match était alors cadenassé, très tactique, et surtout physique entre ces deux équipes.

>> Le film du match

Lopes multiplie les parades

Sonné par ce coup du sort, L’Olympique de Marseille a pris le contrôle des opérations après dix minutes de jeu et rendu la dernière grosse demi-heure de cette première période à sens unique. L’OL aurait pu encaisser un but sans la vigilance de son gardien. Anthony Lopes a réalisé plusieurs arrêts de grande classe, obligé de s’employer sur une tête d’Adil Rami (14e) puis devant Lucas Ocampos (37e).

>> Nantes: "Mon expulsion est juste", reconnaît Claudio Ranieri

Mariano confirme ses talents de buteur

La physionomie du match a quelque peu changé au retour des vestiaires. Les débats se sont un peu équilibrés et Lyon n'a pas tardé à sanctionner l’inefficacité adverse. Auteur de deux énormes parades en moins de cinq minutes (47e, 51e), Steve Mandanda s’est incliné sur un coup de tête rageur de Mariano Diaz, servi par Maxwell Cornet, assez maladroit par ailleurs. Cette fois-ci, le gardien marseillais n'a pas grand-chose à se reprocher.

>> Nice-Bordeaux: les Aiglons sur un nuage, les Girondins au fond du gouffre

Marseille a fait le siège de la surface adverse, sans toutefois parvenir à concrétiser ses nombreuses occasions. Et lorsque Lopes était battu, son poteau l'a secondé, comme sur une frappe dangereuse de Sanson (73e). L'OL offre ainsi un joli succès à Joël Bats, pour sa dernière à domicile avec Lyon. Surtout, les hommes de Bruno Genesio confortent leur place sur le podium, derrière le PSG et Monaco.

QM