RMC Sport

OL: Tousart répond à Juninho, qui réclame un joueur plus technique

Le jeune milieu de l'OL Lucas Tousart a réagi aux propos du nouveau directeur sportif Juninho, qui avait exprimé le souhait de recruter un joueur plus technique à son poste. L'international espoirs s'interroge, mais espère conserver sa place.

Ce fut l'une des sorties remarquées de la première conférence de presse de Juninho. Lors de sa présentation officielle, le nouveau directeur sportif de l'OL a pointé les lacunes de l'effectif et notamment les défauts du "profil" de son milieu défensif Lucas Tousart. Des propos qui ont fait réagir l'intéressé, qui juge la situation "un peu floue".

"Il y a eu certaines déclarations qui ont été faites, c'est le football. C'est comme ça. On verra bien l'année prochaine", a d'abord lancé le joueur de 22 ans qui se dit "focus" sur la préparation de l'Euro Espoirs (16-30 juin) avec les Bleuets.

Il ne se sent pas poussé vers la sortie

Juninho, accompagné du président Jean-Michel Aulas et du nouvel entraîneur Sylvinho, a affirmé mardi que le club avait "besoin" de "quelqu'un qui aime le ballon et fasse jouer son équipe" plutôt qu'un "profil physique et costaud" au poste de numéro 6.

Lucas Tousart veut croire que cette déclaration n'implique pas qu'il soit placé sur la liste des transferts: "Il a fait comprendre que le coach voulait jouer en 4-3-3, donc qu'il avait besoin d'un joueur devant la défense, poursuit le milieu de terrain. Je pense qu'ils veulent recruter quelqu'un en plus de moi. On verra bien comme ça se passe, quel va être le recrutement de ce joueur-là. Pour l'instant, je ne peux pas plus vous en dire."

Complètement intégré à l'équipe première depuis la saison 2016-2017, Lucas Tousart mise sur ses prestations durant l'Euro Espoirs, qu'il va disputer avec le brassard de capitaine, pour faire valoir sa cause: "Beaucoup de choses vont dépendre aussi de ce qui va se passer au mois de juin en Italie, insiste le Lyonnais. Le fait de faire une belle compétition et de pourquoi pas soulever le titre va peut-être changer la façon de voir les choses de certaines personnes."

JA