RMC Sport

OM-Brest: le gros tacle de Dall'Oglio à ses "petits garçons"

Brest s'est incliné (2-1) ce vendredi en Ligue 1 dans les dernières minutes face à Marseille. Une défaite logique, mais difficile à avaler pour l'entraîneur Olivier Dall'Oglio, qui n'a pas hésité à remettre en cause ses joueurs après la partie.

Le point du match nul a échappé à Brest ce vendredi, dans les dernières minutes de la rencontre lors du déplacement à Marseille (2-1) en ouverture de la 15e journée de Ligue 1. Les joueurs d'Olivier Dall'Oglio, par l'intermédiaire d'Irvin Cardona, avaient réussi à recoller au score (88e), avant de céder quelques secondes plus tard sur un but de Radonjic (89e).

"Il faut être plus intelligent" 

"Contre le cours du jeu, on arrive à marquer, mais il faut reconnaître qu'on a vraiment subi, a tranché Olivier Dall'Oglio l'entraîneur de Brest après la rencontre. On a la chance de marquer à trois minutes de la fin, on doit être capable de résister plus, ça montre le travail énorme qu'il nous reste à faire. Pour résumer, techniquement on n'a pas existé".

Un constat difficile à admettre pour le nouveau technicien brestois, alors que son équipe a pris un seul point lors des quatre dernières rencontres de Ligue 1. "Sur l'engagement, on est tranquille, et ça m'ennuie fortement, poursuit Dall'Oglio. On doit aussi sentir le match, quand on perd trop de ballons en le ressortant de derrière, à un moment il faut jouer plus long, être plus intelligent."

"A plusieurs moments, on a fait petits garçons, ça m'ennuie, on est des joueurs professionnels", a même lancé Dall'Oglio devant les médias, n'hésitant pas à remettre en cause ses joueurs. 

Promu en Ligue 1, Brest reste provisoirement à la 14e place au classement avec 18 points. "Perdre à l'OM, c'est logique, mais ne pas se défendre plus, ça m'ennuie, reconnaît Dall'Oglio. Il faut qu'ils montent leur niveau de jeu, certains joueurs ont été impressionnés par le Vélodrome. Nous on sait très bien qu'on est là pour le maintien, il faut aller le chercher. Il ne faut pas dire: 'Oui, ils découvrent la L1, tout ça...' Il faut y aller, l'année prochaine ce sera trop tard." Les joueurs n'auront certainement pas beaucoup de temps pour réfléchir à cette défaite puisque Brest recevra ce mardi (19h) Strasbourg avant de se déplacer à Lille vendredi (19h) prochain. 

GL avec Florent Germain et Jordan Ollivier à Marseille