RMC Sport

OM: Di Meco ne veut pas qu’on touche au morceau "Jump"

Leader du groupe IAM, Akhenaton a proposé de remixer le morceau "Jump" de Van Halen diffusé à l’entrée des joueurs lors des matchs de l’OM au Vélodrome. Une proposition qui rencontre une grande hostilité chez les supporters marseillais. Ancien joueur du club phocéen, Eric Di Meco est aussi opposé à cette idée.

Les supporters de l’OM crient au sacrilège. Dimanche dans L’Equipe, Akhenaton, fervent supporter de Marseille, faisait part de son peu d’entrain pour le morceau "Jump" de Van Halen qui accompagne l’entrée des joueurs au Vélodrome. Le leader du groupe IAM proposait même de remixer cette chanson, avec une tournure plus rap. "On va la déboulonner, cette musique, elle m’horripile! Les années 1980, ce n’est pas mon truc. Et le synthé est vraiment trop horrible, a-t-il expliqué. Si les dirigeants le souhaitent, IAM peut remixer "Jump" pour en faire un rap, on va mettre un peu de basse là-dedans! Avoir notre musique sur l’entrée des joueurs, ce serait un aboutissement."

L’exemple de Gainsbourg et de la Marseillaise

Une proposition qui a provoqué un petit tollé chez les supporters de l’OM, majoritairement contre l’idée de toucher à ce morceau devenu mythique dans l’enceinte olympienne. Ancien joueur de l’OM et vainqueur de la Ligue des champions en 1993 avec Marseille, Eric Di Meco est lui aussi très remonté: "S’il a envie de remixer Jump, il le fait sur un album, a tranché le membre de la Dream Team RMC Sport dans le Super Moscato Show. Gainsbourg, il a fait une Marseillaise reggae. La Marseillaise ne lui plaisait pas. "Ce soir on vous met le feu", c’est une chanson de supporters qu’ils (IAM) ont mis sur un de leurs albums. C’est devenu un morceau repris dans les stades. Si ça (Jump) ne lui plaît pas, qu’il le fasse sur l’un de ses albums. On va voir ce qu’il est capable de faire avec ça. Si c’est bien, qui te dis que peut-être un jour ça passera pas. Je ne comprends pas que pour des gens comme eux qui sont attachés à l’histoire antique, l’histoire égyptienne, qu’ils veuillent s’attaquer à l’histoire du club."

Un agacement semble-t-il partagé côté olympien. "J’ai reçu plusieurs messages de potes, de plus ou moins proches du club, d’anciens joueurs qui se sentent touchés par cette histoire, appuie Eric Di Meco. Ça veut dire que tu veux presque effacer l’histoire du club. "Jump", c’est Bernard Tapie qui le met en place au stade Vélodrome quand il arrive. Il décide de faire un show au stade, il y avait des feux d’artifice. Depuis, les gens s’identifient à ce morceau-là." Des réactions presque unanimes qui devraient convaincre l’OM de ne pas toucher au morceau de Van Halen devenu légendaire à Marseille.

MI