RMC Sport

OM: Garcia a eu le nez creux avec Sarr

Ancien milieu offensif, Bouna Sarr est devenu un latéral droit crédible à l'OM, au point de susciter l'intérêt de Leicester durant ce mercato hivernal. Merci qui ? Merci Rudi Garcia.

Deux ans et demi après son arrivée, Bouna Sarr pourrait animer le mercato hivernal de l'OM. Pisté par Wolfsbourg, le Franco-Guinéen de 25 ans a aussi tapé dans l'oeil de Leicester, où Claude Puel souhaiterait l'attirer. Une offre de 3 millions d'euros a été transmise au club marseillais, qui l'a directement rejetée, comme nous vous le révélions dimanche. Ce qui ne devrait pas empêcher les Foxes de revenir à la charge. 

À suivre >> Le mercato en direct

Lundi, l'ancien Messin a qualifié de "récompense" l'intérêt manifesté par le champion d'Angleterre 2015-2016. Manière de souligner le chemin parcouru par l'ancien milieu offensif depuis que son entraîneur, Rudi Garcia, a décidé de le positionner latéral droit lors de la préparation de la saison passée.

À lire aussi >> Mercato: Toujours aucune offre pour Malcom, assure Bordeaux

"Il ne faut pas oublier que je n’ai que six mois de formation et une dizaine ou une quinzaine de matchs à ce poste-là, a rappelé Sarr. (L'intérêt de Leicester) est valorisant car ça montre que je bosse bien, que je fais de bonnes prestations. C’est encourageant pour la suite. Si j’arrive à susciter l’intérêt de ce type de club, c’est que ça peut être une bonne ouverture pour moi. Je ne vais pas vous mentir, je ne suis pas insensible à ce championnat."

Son entraîneur, lui, a vite fermé la porte à un départ. "Leicester ? Je n’en ai pas entendu parler, a balayé Garcia. À part Matheus Doria, personne ne partira. On verra si on a des arrivées ou pas mais il n’a jamais été question que Bouna Sarr parte."

À lire aussi >> OM: Rudi Garcia n'attend "aucun départ" 

"Ce que j'aime bien dans ce poste, c'est de pouvoir partir de loin" 

Toujours est-il que le repositionnement de l'ancien Messin en défense a payé. L'intéressé s'est fait une raison. "Je vous confirme que oui, on peut dire que je suis un latéral droit. C’est officiel, c’est mon nouveau poste, a affirmé le Marseillais. Ça ne m’a jamais dérangé de défendre. Ce que j’aime bien dans ce poste, c’est de pouvoir partir de loin. Me projeter de loin, arriver lancé, à pleine vitesse. Et aider l’équipe avec ces qualités-là qui sont les miennes. C’est surtout à ce niveau-là que je prends du plaisir."

À lire aussi >> Mercato-PSG. "Ça sent la fin d'une histoire", avoue Lucas

Garcia veille à ce que son joueur ne se repose pas sur ses lauriers. "Il faut confirmer encore, a-t-il insisté. Bouna a fait de très bonnes prestations. J’ai toujours pensé qu’il avait les qualités pour bien figurer là. Mais il ne faut pas qu’il se relâche. Il est 100 % à l’Olympique de Marseille. Il a envie de réussir dans ce club. S’il réussit, je pense que ce sera à ce poste-là."

"Il est sec, mais très costaud"

Paolo Rongoni, préparateur physique et "responsable de la performance" à l’OM, affirmait en fin de semaine dernière, en marge de la présentation des nouvelles installations sportives et de la salle de musculation du centre d'entraînement de la Commanderie, que Sarr était "un vrai athlète, sûrement le plus complet de l’effectif". "Il est sec mais très costaud, détaillait-il. Bouna, Adil (Rami) et Luiz Gustavo, ce sont des machines de guerre !" Ceci explique cela. 

À lire aussi >> Riolo: "L’OM fait forte impression"

Garcia, encore: "On en avait parlé ensemble, je pense qu’il a une carrière de latéral droit de très bon niveau, voire plus, devant lui. Mais il faut être régulier, continuer à apprendre. C’est encore un jeune latéral droit mais pour l’instant, il est très satisfaisant."

Sarr a disputé 13 matches de Ligue 1 depuis le début de la saison, dont cinq comme titulaire. Il en avait disputé 26 en 2016-2017. 

À lire aussi >> OM: une amende pour ceux qui n'appellent pas le président par son prénom

Th.B. avec Florent Germain à Marseille