RMC Sport

OM: Germain "passe au-dessus" de ceux qui "font les gogols sur les réseaux sociaux"

Critiqué sur les réseaux sociaux, Valère Germain assure dans une interview à La Provence qu'il ne s'attarde pas trop dessus. L'avant-centre de l'OM assure même que parfois, les gentilles moqueries le font sourire.

Dans l'attente du fameux "grantatakan" durant tout le mercato, les supporters de l'OM n'ont finalement pas vu de recrue arriver dans ce secteur. Comme la saison dernière, Valère Germain et Konstantinos Mitroglou occupent donc à tour de rôle le poste d'avant-centre. Pour un résultat plutôt décevant, puisque les deux joueurs ont inscrit trois buts chacun en Ligue 1 depuis le début de saison. De quoi susciter de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux, que Valère Germain a évoquées dans un entretien à La Provence.

"On est dans un club médiatisé, on sait que ça peut être très bien dans les bonnes périodes, et un peu compliqué dans les moins bonnes, résume l'attaquant marseillais. Les réseaux sociaux amplifient tout ça aussi alors que ça n’existait pas avant. Aujourd’hui, tout va très vite. Certains font les gogols (sic) sur les réseaux, d’autres les écoutent. Moi, je regardais plus souvent avant, et c’est très rare maintenant. Je vis très bien sans tout ça, aussi. Il faut passer au-dessus, et travailler à l’entraînement!"

"Des fois, ça me fait rire"

Interrogé sur le surnom de "Galère Germain" qui lui est parfois donné, l'ancien Monégasque avoue qu'il préfère le prendre positivement. "Des fois, ça me fait rire! Les supporters s’attaquent aussi à Dimitri (Payet), à Flo (Thauvin), à Steve (Mandanda) et à tous les autres. On s’en envoie dans le groupe de messagerie qu’on a en commun pour se chambrer, ça nous fait rire aussi."

"D’autres fois, malheureusement, ça ne passe pas. Comme la fois où le supporter m’a chahuté à l’entraînement (le 20 novembre, ndlr). J’étais dans un jour sans, mais je pense avoir réagi de façon très correcte, je lui ai simplement dit d’arrêter de parler. Il y avait des familles, des jeunes. Le but était de faire plaisir aux gens pour venir nous voir, pas de se faire critiquer. Ça ne sert à rien de rentrer là-dedans."

A lire aussi >> OM: "Je ne dis pas que je suis Cristiano Ronaldo mais…", Germain défend son bilan cette saison

Alexandre Alain Rédacteur