RMC Sport

Ligue 1: l'OM en tête en Europe d'une stat pas très flatteuse

L’OM a arraché le nul à Nantes (1-1) ce samedi lors de la 26e journée de Ligue 1. Exclu face aux Canaris, Hiroki Sakai est déjà le huitième joueur marseillais de la saison à recevoir un carton rouge, plus gros total en Europe.

En obtenant le nul ce samedi à Nantes (1-1) grâce un but de Dimitri Payet, l'OM s'est rapproché du top 5 de la Ligue 1. Le club phocéen et est même provisoirement revenu à hauteur de Rennes avant le match des Bretons face à Montpellier ce dimanche (13h). Si Nasser Larguet a apprécié la solidarité de son équipe, le technicien franco-marocain a regretté l'expulsion de Hiroki Sakai, le premier rouge direct de sa carrière, pour un pied haut. Avec un huitième joueur exclu cette saison, l'OM fait pire que n'importe qu'elle équipe dans les cinq grands championnats.

"Expliquez-moi, vous avez-vu le match comme moi, a lancé l’entraîneur marseillais en direction des journalistes après le match contre les Canaris. C’est vrai que Hiroki ne fait pas quelque chose de volontaire puisque le joueur vient de derrière et lui veut dégager. Malheureusement le pied est très haut et c’est répréhensible d’un carton. Ce n’est pas un fait violent, c’est tout simplement un fait de jeu qui fait que l’arbitre a pris sa responsabilité en l’expulsant."

Larguet: "Frustrant pour nos joueurs"

Une décision plutôt logique selon le successeur d'André Villas-Boas même si les nombreux rouges reçus par ses joueurs cette saison pénalisent l'équipe dans la course à l'Europe.

"Sur ce fait-là Sakai mérite le carton rouge parce que c’est en plein visage du joueur mais ce n’est pas intentionnel. C’est embêtant car je crois que l’on est en tête des cartons. C’est frustrant pour nos joueurs et pour nous par rapport à l’équilibre de l’équipe. Il faut continuer à travailler car d’autres joueurs vont prendre le relais."

Sixième de Ligue 1 et avec un match en retard à jouer contre Rennes, son premier concurrent direct pour l'Europe, l'OM a semblé sur la bonne voie. A condition de ne pas être trop pénalisé par les cartons rouges lors du sprint final.

Voilà probablement l'un des prochains axes à améliorer pour Nasser Larguet et son groupe. Si l'OM veut arracher son billet européen, il faudra gommer cet aspect de son jeu et mieux maitriser ce trop plein d'engagement.

JGL