RMC Sport

OM: le speaker du Vélodrome explique comment 'Jump' de Van Halen est devenu l'hymne non officiel du club

Au lendemain du décès d'Eddie Van Halen, guitariste du mythique "Jump" qui accompagne l'entrée des joueurs au Vélodrome depuis 1986, le speaker marseillais André Fournel a expliqué à RMC Sport comment est née l'histoire d'amour entre l'OM et ce morceau.

Il n'avait jamais mis les pieds dans le jardin de l'OM, et pourtant, depuis mardi soir et l'annonce du décès d'Eddie Van Halen, les hommages se multiplient du côté des supporters phocéens. Pourquoi? Parce que le guitariste américano-néerlandais était à l'origine du mythique "Jump", qui accompagne l'entrée des joueurs au Vélodrome depuis près de 35 ans. Un morceau qui a fait vibrer des générations de supporters, comme l'explique à RMC Sport André Fournel, le speaker historique du stade, à l'origine de ce choix réussi.

"C'est parti de la saison 1986-1987. Avec l’équipe d’animation on s’était dit: 'Qu’est-ce qu’on pourrait ajouter niveau ambiance?' On était assez créatifs à l’époque, il n’y avait pas d’écran géant, de spectacle, se souvient-il… On a donc pensé: 'Tiens, si on mettait une musique?' Et c’était LA chanson qui passait à l’époque, je le sais parce que je travaillais en radio. On a tenté et ça a collé tout de suite, comme une évidence. Ça a matché, comme on dit."

"C’était mon grand rêve de les faire venir au stade"

Même les dieux du football ont semble-t-il validé le morceau. "En 1994-1995 il y avait eu deux ou trois matchs où on avait essayé autre chose, et malheureusement ou heureusement on n’avait pas gagné ces matchs, rappelle 'DD' Fournel. Comme on est très superstitieux on a donc remis 'Jump'. C’est la musique de l’OM, sans l’être officiellement. J’ai dû l’entendre 10.000 fois, c’est d'ailleurs moi qui donne le top, et à chaque fois c’est le même frisson. On a les poils."

Les poils, et un petit pincement au coeur lié à la disparition d'Eddie Van Halen. "Ça m’a fait de la peine parce que c’était mon grand rêve de les faire venir au stade, glisse Fournel. On ne pourra plus, même s’il reste le frère (Alex Van Halen) qui est batteur et David Lee Roth, qui n'est plus dans le groupe (il y est en fait revenu, ndlr). C’était un immense guitariste, un immense musicien. Il est au paradis olympien."

CC avec Florent Germain, à Marseille