RMC Sport

OM: McCourt officialise la levée des mises en demeure des supporters

Frank McCourt, le propriétaire de l'OM, confirme dans un communiqué officiel l'annulation des mises en demeure des groupes de supporters marseillais, qui avaient été envoyées après les incidents à la Commanderie par la précédente direction.

Soulagés, les supporters de l'OM. Après les incidents à la Commanderie le 30 janvier, le club marseillais et son ancienne direction, avec notamment l'ex-président Jacques-Henri Eyraud et le directeur général Hugues Ouvrard, avaient envoyé des mises en demeure contre les groupes de supporters en menaçant de rompre la convention qui lie l'OM et ses fans. Mais le vent a tourné, Jacques-Henri Eyraud a été écarté et remplacé par Pablo Longoria à la présidence. Frank McCourt est venu à Marseille, notamment pour rencontrer les groupes de supporters de l'OM. Et au lendemain de ses premières rencontres, l'Américain confirme officiellement que les mises en demeure sont annulées.

"Après avoir échangé avec toutes les associations de supporters (CAOM - DODGERS - FANATICS - HANDIFAN CLUB - MARSEILLE TROP PUISSANT - COMMANDO ULTRAS et SOUTH WINNERS), je tiens à les remercier chaleureusement de leur accueil et de la qualité des échanges. Tous les sujets ont pu être abordés avec franchise et dans un esprit très constructif. Chacun d’entre eux m’a rappelé sa passion pour notre Club pour que nous construisions ensemble le futur de l’Olympique de Marseille", est-il écrit dans un communiqué du club ce mardi.

McCourt: "J’ai décidé de lever immédiatement toutes les mises en demeure"

"Les événements du 30 janvier 2021 ont été unanimement condamnés. Nous sommes tous d’accord : aucun fait de violence ne doit plus jamais entacher l’histoire de l’Olympique de Marseille. Fort de cette nouvelle dynamique, j’ai décidé de lever immédiatement toutes les mises en demeure adressées aux groupes de supporters, ajoute Frank McCourt. Il appartient désormais au Président Pablo Longoria de définir un nouveau projet entre le Club et ses groupes de supporters avec pour mission de les rétablir comme un pilier de la réussite de l’Olympique de Marseille."

Benoît Payan, le maire de Marseille, s'est félicité ce mardi sur RMC de cette décision de Frank McCourt. "Je l’avais demandé à Jacques-Henri Eyraud, je lui ai dit: il y aura un préalable. Il faut lever la mise en demeure, on ne mélange pas les casseurs et les supporters. On ne met pas les clubs de supporters au banc de accusés."

LP