RMC Sport

OM-Metz: Thauvin marche sur l’eau, Marseille régale puis se relâche

Auteur d’un triplé et d’une passe décisive ce vendredi en ouverture de la 24e journée de L1, Florian Thauvin a permis à l’OM de se balader contre Metz (6-3), et de prendre provisoirement seul la place de dauphin du PSG.

Le show Thauvin, le come-back de Mitroglou

Trois buts, une passe décisive. Difficile de faire mieux pour Florian Thauvin, désormais auteur de 13 réalisations et de 10 assists cette saison. L’international français a fait vivre un véritable cauchemar à la défense messine. Bien aidé aussi par des coéquipiers aussi inspirés que lui. C’est tout le secteur offensif de l’OM qui s’est régalé autour du gaucher. Sanson a ouvert le score avant de se muer en passeur. Germain a cru marquer (mais Thauvin a repris le ballon sur la ligne après le sauvetage de Diagne) avant de trouver le chemin des filets à son tour. Et le capitaine Payet a aussi délivré un caviar pour le triplé de son partenaire, avant de permettre à Mitroglou de pousser un ballon dans le but vide pour sceller le score. Le Grec n’avait plus marqué depuis… le 5 novembre dernier en L1.

A lire aussi >> Revivez le match fou entre l'OM et Metz

Une défense trop passive, Mollet au-dessus du lot

Si Metz a sombré défensivement, la lanterne rouge a quand même su se montrer très dangereuse sur le plan offensif. Pour preuve, Steve Mandanda a dû s’employer à plusieurs reprises pour empêcher les Messins de scorer plus. Avec un danger numéro 1 pour l’OM: Florent Mollet. Le milieu offensif grenat s’est offert un doublé pour alléger la note, avant de décaler Balliu sur le troisième but tardif de Niane. Pied droit, pied gauche, vision du jeu… l'ancien de Créteil aura marqué beaucoup de points sur la pelouse du Vélodrome.

A lire aussi >> Comment l'OM travaille avec l'UEFA pour le Fair-Play Financier

L’ambiance au rendez-vous malgré tout

Frappé par un huis clos partiel et la fermeture des espaces des Fanatics, des Yankees et des Ultras pour la réception de Metz, le Vélodrome n’est cependant pas resté silencieux. Même s’il sonnait évidemment un peu plus creux que d’habitude, 200 Fanatics ont réussi à se regrouper sur le côté de la tribune Ganay avec une banderole: "Nous n’abdiquerons jamais". En fin de match, plusieurs sections sont même parvenues à se regrouper dans un coin du stade pour fêter cette large victoire tous ensemble.

L’OM peut attendre tranquillement Monaco-OL

Malgré le manque de rigueur défensive qui a un peu terni le bilan final marseillais ce vendredi, Rudi Garcia et ses joueurs pourront regarder tranquillement la confrontation directe entre Monaco et Lyon dimanche soir (21h). Provisoirement deuxième, l’OM compte trois unités d’avance sur l’OL, et quatre sur l’ASM. Un match nul, et la 24e journée permettrait aux Phocéens d’avoir leur destin entre les mains dans la course à la Ligue des champions.

D.W