RMC Sport

OM-Nantes: "Grotesque", "ils ont trop triché"... Garcia allume les Nantais (VIDEO)

Rudi Garcia n'a pas été tendre avec le FC Nantes, rejoint sur le fil pour l'Olympique de Marseille dimanche (1-1). L'entraîneur marseillais a critiqué l'attitude des Canaris et a rejeté leurs protestations à propos d'un ballon non rendu avant l'égalisation dans le temps additionnel.

Après deux défaites contre le PSG, l'Olympique de Marseille a évité une nouvelle défaite dimanche face à Nantes (1-1) en arrachant l'égalisation dans le temps additionnel grâce à Florian Thauvin. Rudi Garcia, l'entraîneur olympien, estime que la fatigue ne peut justifier à elle seule le moins-bien de ses joueurs. Mais il s'en prend aussi aux hommes de Claudio Ranieri, et plus précisément à leur attitude.

"Ils étaient venus pour détruire"

"Quand on revient dans le temps additionnel - et Dieu sait s'il y aurait dû en avoir, du temps additionnel ce soir ! -, on se dit que c'est un point qui pourra compter à la fin", déclare Rudi Garcia d'abord, avant de regretter le retard à l'allumage de son équipe: "On a permis à Nantes d'avoir le scenario idéal. Ils étaient venus pour détruire et jouer sur les coups de pied arrêtés ou sur les contres."

"Ça devient grotesque. C'est un simulacre"

Le coach phocéen critique le jeu nantais et accuse les Canaris d'avoir versé dans la simulation pour gagner du temps: "Quand on simule tout le match, qu'une action se termine, qu'il ne se passe rien et qu'ils dégagent en touche et que deux joueurs - le gardien et le défenseur central - se mettent au sol... Ça devient grotesque. C'est un simulacre. Il ne s'est rien passé. Ils ont perdu trop de temps, ils ont trop triché... Et ils ont récupéré le ballon ensuite, avant de concéder le corner qui amène l'égalisation."

Du côté nantais, on a fustigé le manque de classe des Marseillais: "Il y a des joueurs classes, gentlemen, d'autres qui gardent le ballon au lieu de le rendre", a allumé Claudio Ranieri, visant explicitement Payet. 

N.B