RMC Sport

OM-Nîmes: Payet en Père Noël pour fêter son but et son récital

Dimitri Payet a célébré son but inscrit avec l'OM contre Nîmes, ce samedi soir lors de la 19e journée de Ligue 1 (3-1), en portant un bonnet de Noël. Une manière de fêter sa belle première partie de saison, aussi bien sur le plan collectif que personnel.

Ce n'était plus Dimtri Payet, mais Dimitri Papa Noël. Le milieu offensif de 32 ans a été décisif ce samedi soir, lors de la victoire logique de l'Olympique de Marseille contre le Nîmes Olympique (3-1). Un résultat qui permet au club dirigé par André Villas-Boas de consolider sa deuxième place en championnat.

Dans ce match comptant pour la 19e journée de Ligue 1, la dernière de l'année 2019, Dimitri Payet a inscrit le troisième but marseillais d'une belle frappe du droit à la 81e minute. En guise de célébration, celui qui était capitaine (en l'absence de Steve Mandanda) est allé cherché un bonnet de Noël pour l'enfiler et savourer avec ses partenaires.

Dimitri Payet avec bonnet de Noël lors du match OM-Nîmes, le 21 décembre 2019
Dimitri Payet avec bonnet de Noël lors du match OM-Nîmes, le 21 décembre 2019 © Christophe SIMON / AFP

"Je suis plutôt satisfait"

Un peu plus tôt, sur le but contre son camp du défenseur nîmois Sofiane Alakouch, Dimitri Payet s'était également distingué en mimant un oiseau pendant qu'il fêtait cette ouverture du score (47e). De nombreux internautes ont souligné que cette célébration était identique à l'une de celles disponibles dans le jeu vidéo FIFA.

Avec six buts et trois passes décisives en 15 matchs de championnat, Dimitri Payet réalise un très bon début de saison. "C'est vrai que, au-delà de ces quatre matchs qui m'ont fait perdre un peu de temps (il était blessé, ndlr), je suis plutôt satisfait de ma première partie de saison. Mais ça reste une première partie", a réagi l'international français au micro de Canal+ après la rencontre.

"On finit l'année où on voulait la finir. Il faut bien se reposer, parce que ça va ré-attaquer fort avec des mois de janvier et février très costauds. Au départ de la course, on n'était pas donnés favoris pour être à cette place là, mais sur le terrain on a montré qu'on mérite d'être deuxième", a poursuivi Dimitri Payet avant de conclure sur un "Joyeux Noël à tous les Olympiens".

JA